Beni Mellal : Élaboration d’une nouvelle stratégie du tourisme

Beni Mellal : Élaboration d’une nouvelle stratégie du tourisme

«La nouvelle stratégie touristique élaborée par le gouvernement, autour de la «Vision 2020», s’assigne pour objectifs de donner une forte impulsion et d’insuffler une nouvelle dynamique au secteur du tourisme en préservant les acquis réalisés et en tirant des leçons de la stratégie lancée en 2002. Il s’agit de participer à la promotion du tourisme par la concrétisation de la nouvelle stratégie nationale future du tourisme qui porte sur huit régions aux caractéristiques différentes», a déclaré le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yassir Zenagui, lors de la réunion qu’il a présidée, lundi 22 novembre, à Beni Mellal, avec les opérateurs et professionnels du secteur touristique. Dans son intervention, le ministre a mis en exergue l’importance de la tenue de telles réunions de concertation dans différentes régions du Royaume. En effet, ces réunions ont pour but de débattre de cette nouvelle stratégie du secteur touristique. «Cette nouvelle stratégie répartit les régions touristiques selon trois caractéristiques qui sont le tourisme balnéaire, culturel et naturel. De surcroît, l’intégration de certaines régions contribuera à la concrétisation de la complémentarité et à la diversification des produits touristiques dans chaque région», a-t-il ajouté. Par ailleurs, il a été procédé, lors de cette réunion, à la projection d’un film documentaire sur les atouts et les potentialités touristiques que recèle la région Tadla-Azilal et sur le Géoparc de M’Goun. S’étendant sur une superficie de 12.000 m2, ce Géoparc comprend un grand nombre de sites et de patrimoines d’un grand intérêt géologique, archéologique et écologique. Pour rappel, le ministre a déjà organisé des réunions similaires dans les villes de Dakhla, Laâyoune, Guelmim, Safi, Rabat, Marrakech, Agadir, Tanger, Oujda, Al Hoceima, Casablanca et Settat. Pour sa part, le wali de la région de Tadla-Azilal, Mohamed Dardouri, a souligné que «la région est non seulement agricole, mais elle dispose de grandes potentialités touristiques, économiques et culturelles dans la mesure où elle; renferme plus de 200 zaouïas et organise un grand nombre de moussems. De surcroît, et en collaboration avec les acteurs sociaux concernés, la wilaya a élaboré, depuis quatre ans, un programme stratégique pour la promotion du tourisme basé sur le renforcement des ressources humaines dans la région. Ainsi, il y a un an, il a été procédé à la création de la première école au Maroc destinée à la formation des guides touristiques en milieu rural». Le ministre a rappelé que le Maroc a réalisé un grand nombre d’acquis sur le plan touristique. Quant au nombre de touristes, sur le plan national, il est passé de 4 millions en 2004 à 9 millions en 2010. Et les recettes touristiques ont atteint plus de 60 MMDH en 2010 après avoir enregistré 20 MMDH en 2000. Il est à signaler que le ministre a procédé, par l’occasion, à l’inauguration d’un hôtel de quatre étoiles, appelé Jnane Ain Asserdoune, à 10 Km de Beni Mellal. D’une superficie de 2,5 hectares, cet hôtel comprend, entre autres, 60 chambres, une salle de conférences, une piscine et 140 lits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *