Beni Mellal : Hémodialyse au profit de 100 malades

Beni Mellal : Hémodialyse au profit de 100 malades

Dans le cadre de la convention signée entre le secteur public (le département de la Santé) et le secteur privé (l’Association des néphrologues), portant sur la prise en charge des maladies chroniques, la direction régionale de la Santé de Beni Mellal a lancé un marché pour l’achat des prestations de dialyse auprès du secteur privé.
«Ce marché, d’un montant de 10.296.000 DH, va nous permettre de faire bénéficier 100 malades des prestations du dialyse au niveau du privé. Ces 100 malades étaient sur la liste d’attente. Avant, nous avions une saturation au niveau du Centre de dialyse de Beni Mellal, maintenant cette opportunité va nous permettre de faire bénéficier tous les malades atteints d’insuffisance rénale à Beni Mellal. Cela fait deux semaines que 64 malades sont pris en charge au niveau des deux cliniques du secteur privé (les deux seules cliniques qui existent à Beni Mellal  qui prennent en charge les insuffisants rénaux chroniques). 36 malades sont en attente et vont d’abord bénéficier d’examens médicaux et de bilans biologiques ainsi que des mêmes prestations que tous les autres malades», a déclaré Mustapha Reddadi, coordonnateur régional de Tadla-Azilal et délégué du ministère de la Santé à Beni Mellal. Notons que les bénéficiaires du régime du Ramed doivent présenter leur carte ou un recépissé de dépôt de dossier. Ces malades vont bénéficier de 12.000 prestations par an, renouvelables en cas de besoin.
Outre l’achat de ces prestations au niveau du secteur privé, il y a aussi la construction de Centres de dialyse dans la province de Beni Mellal, à Kasbat Tadla. 10 mécènes dont chacun prendra 5 malades en charge. Le Centre de Fquih Ben Salah est en voie de construction et les travaux de construction du Centre d’Azilal ont atteint 60%. Cette année, les Centres de Tadla et d’Azilal entreront en fonction et le Centre de Fquih Ben Salah sera prêt pour l’année prochaine. Beni Mellal est donc une région pilote au niveau du Ramed et de l’achat des prestations d’hémodialyse. «Notre devoir est de répondre aux besoins de ces malades avec des prestations de qualité. Nous veillerons à ce que tous les malades puissent bénéficier, sans exception, des mêmes prestations, et dans des conditions favorables», a ajouté M. Reddadi. Signalons que chaque année, des milliers de nouveaux cas d’insuffisants rénaux chroniques se trouvent en attente de dialyse à cause de la limitation des capacités des hôpitaux et des dépenses énormes des séances d’hémodialyse. Au niveau de Beni Mellal, les réalisations de ces prestations de dialyse sont une initiative très louable qui va permettre à un grand nombre de malades pauvres, atteints d’insuffisance rénale, de bénéficier de ces prestations et dans de bonnes conditions.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *