Beni Mellal : les biotechnologies au service du développement durable

Beni Mellal : les biotechnologies au service du développement durable

Sous le thème : «Les biotechnologies au service du développement durable : enjeux et opportunités pour le Maroc», la Faculté des sciences et techniques (FST) de Beni Mellal a organisé un workshop national, les 25 et 26 décembre, à son siège. Cette rencontre s’est tenue en collaboration avec la FST de Marrakech et la SMGBM (Société Marocaine de génétique et biologie moléculaire). Lors de l’inauguration de ce workshop, Abdelaziz El Bouadili, doyen de la FST, a mis l’accent sur les objectifs et l’importance de cet atelier. Et d’ajouter que «cette manifestation sera l’occasion pour les scientifiques et les experts de dresser les bilans et projeter l’avenir en matière des biotechnologies. Outre leurs applications dans le domaine de la médecine, les biotechnologies recèlent un potentiel intéressant pour l’agriculture, la production d’énergie et la protection de l’environnement». L’expansion des connaissances en biotechnologies constitue une révolution qui est à l’origine des changements dans les sociétés. Et en raison des opportunités et des besoins croissants dans divers domaines, le Maroc doit relever de grands défis et élaborer une stratégie qui repose sur une conception scientifique afin de disposer des meilleures ressources humaines, industrielles et financières en vue d’aller de pair avec cette révolution.
La région de Tadla-Azilal, riche de ses potentialités hydro-agricoles, et favorable à un développement agroalimentaire, a besoin de chercheurs susceptibles de détecter les produits à forte valeur ajoutée. Pour sa part, Dr Abdelmajid Zyad, enseignant chercheur à la FST de Beni Mellal, a mis en exergue l’importance de cette rencontre, sur le plan national, entre un grand nombre de chercheurs et d’experts. Et d’ajouter : «L’expansion des connaissances en biotechnologies constitue une révolution. En tant que chercheurs, nous avons jugé nécessaire de relancer le débat sur ce sujet. Cet atelier s’assigne pour objectifs de présenter les résultats de recherche et de débattre des perspectives en matière de développement des biotechnologies au Maroc. Cette manifestation s’adresse aux chercheurs, aux opérateurs économiques et aux étudiants». Les interventions d’un grand nombre de conférenciers ont porté sur les biotechnologies et futur de l’agro-industrie du Maroc Vert, les biotechnologies et ingénierie environnementale, enjeux et opportunités des biotechnologies appliquées à la santé au Maroc.
Par ailleurs, le Pr. Houssine Azeddoug, président de la Société marocaine de génétique moléculaire, a précisé que «notre pays a réalisé des progrès considérables en matière de recherche et de formation. Cependant, un développement basé sur une croissance soutenue nécessite une exploitation rationnelle et efficiente des ressources économiques et une gestion visant la mise à niveau de l’outil de l’exploitation et de la valorisation, qui est la recherche scientifique. Nous arriverons, certes, à réaliser l’organisation de la recherche et à dégager des axes fédérateurs regroupant l’ensemble des experts et chercheurs nationaux voire même internationaux».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *