Beni Mellal : Pénurie d’eau : La situation rétablie

A Beni Mellal, les habitants ont vécu un véritable cauchemar nommé pénurie d’eau potable. Partout, on ne voyait que des femmes, des hommes et des enfants qui se bousculaient à la recherche de l’eau potable. Les queues se prolongeaient et les foules grandissaient pour pouvoir remplir un seau d’eau.
Finalement, ce n’était qu’une crise passagère et la situation s’est rétablie après trois jours de calvaire. Saïd Benchikhi, directeur de la Régie d’eau potable, a déclaré que la teneur en matière de suspension des eaux brutes de la source a atteint des valeurs inférieures à 2 g/l contre 16 g/l, ces derniers jours. En eau potable, la ville de Beni Mellal et sa périphérie, qui comptent environ 200.000 habitants, sont approvisionnées par l’ONEP, à partir de la source de Aïn Asserdoune et du champ captant de Sidi Jabeur.
La pénurie a été causée par une forte turbidité qui avait atteint 16g/l. Pour remédier ce problème, une réunion, présidée par le wali de la région Tadla-Azilal, a été tenue au siège de l’ONEP. Dans le même but et pour accélérer la résorption du problème, une équipe spéciale de la RADEET a été constituée et soutenue par l’ONEP. Objectif : assurer un minimum de distribution d’eau à partir de la station de Sidi Jabeur. Saïd Benchiki a affirmé que la RADEET et l’ONEP déploient des efforts considérables dans le dessein d’atténuer l’impact de l’interruption de la livraison de l’eau potable. Les réservoirs rattachés à cette station ont été immédiatement fermés en raison de la turbidité de l’eau. Et pour faire face à la pénurie en eau potable, surtout dans certains points névralgiques de la ville, comme l’hôpital et la cité universitaire, des camions-citernes se sont dépêchés sur les lieux pour y assurer l’approvisionnement en eau potable. Selon des informations rapportées par la MAP, la RADEET a budgétisé, dans son programme d’équipement, au titre de l’exercice 2008, la réalisation de deux forages pour l’alimentation en eau potable des centres ruraux de Ouled Mbarek et Foum Oudi (10.000 habitants), actuellement rattachés au réseau de distribution de Beni Mellal, et l’équipement d’un forage qui sera cédé par la wilaya pour le renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville. Ces forages totalisent un débit de 60 l /s, soit environ 20% des besoins de la ville en eau.

DNCR à Beni Mellal
Said Frix

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *