Beni Mellal : Pour un hôpital sans tabac

Sous le thème «Hôpital sans tabac» et dans le cadre de la campagne nationale de lutte contre le tabagisme initiée par l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC), la direction régionale du ministère de la Santé de Beni Mellal a élaboré un plan d’action provincial. Dans ce cadre, elle a organisé des réunions dans le but de lutter contre le tabagisme qui a pris des proportions alarmantes dans le monde. Après la présentation du projet et la lecture de la circulaire ministérielle, les responsables relevant de la délégation et les directeurs des hôpitaux ont été informés des objectifs et des axes d’interventions du projet « Hôpital sans tabac ». La mise en œuvre du plan antitabac au niveau des hôpitaux de la province, après la formation, l’encadrement et la sensibilisation de tout le personnel responsable, a pour objectif d’inciter tout le personnel de la Santé à lutter contre le tabagisme qui constitue l’une des premières causes de la mortalité dans le monde. Finalement, des consultations de soutien au sevrage tabagique au niveau des hôpitaux ont été mises en place ainsi que des cellules d’écoute composées de médecins psychologues proposant une méthode qui permet de dénouer les liens que le fumeur entretient avec sa cigarette et règle en douceur le problème du tabagisme, en associant fumeurs et non fumeurs, ce qui favorise un climat d’échange convivial. Au sein de chaque hôpital, des clubs de santé antitabac et des espaces pour les fumeurs ont été crées, des ateliers avec les fumeurs ont été organisés pour les écouter et des messages d’interdiction de fumer ont été affichés dans tous les centres de Santé et les hôpitaux relevant de la province de Beni Mellal. Pour le docteur  Adil Chaibainou, pneumo-allergologue : «La lutte contre le tabagisme exige une organisation spécifique et une stratégie particulière pour aller de pair avec le plan d’action du ministère de tutelle. Le CPP fait de l’information, de l’éducation, de l’évaluation et de la sensibilisation les moyens les plus efficaces pour inciter le personnel de Santé à lutter contre le tabagisme». D’après les résultats de l’enquête menée au niveau des centres de santé et des hôpitaux, le taux des fumeurs n’est pas très élevé : à l’hôpital de Fquih Ben Salah, 13,11% pour les hommes et 0% pour les femmes, au CHP de Beni Mellal 13,08 pour les hommes et 0,93% pour les femmes et à l’hôpital de Kasbat Tadla, 12% pour les hommes et 0% pour les femmes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *