Beni Mellal : pour une extension de l’aérodrome de la ville

Beni Mellal : pour une extension de l’aérodrome de la ville

«Dans l’optique de promouvoir la région de Tadla-Azilal et de mieux répondre aux besoins de la région en matière de transport aérien, une convention a été signée entre l’Office national des aéroports et le Conseil de la région Tadla-Azilal dans le but de développer les installations aéroportuaires et s’adapter à la nouvelle vocation commerciale de l’aérodrome outre l’accueil habituel des compétitions des sports aéronautiques. Le projet de développement de l’aérodrome vise à mettre à niveau les infrastructures aéronautiques (piste, bretelle, parkings avions…) afin de traiter de nouveaux types d’avions à savoir le Boeing 737- 800», a déclaré Abdelali Karim, commandant de l’aérodrome de Beni Mellal. Tadla-Azilal est une région qui recèle des potentialités touristiques, économiques et agricoles non négligeables sur le plan national. L’objectif que s’assigne le projet d’extension en cours de l’aérodrome est le renforcement de l’attractivité touristique ainsi que l’attraction des investissements surtout dans le domaine touristique et économique par la promotion du transport aérien dans la région.
Le projet de développement s’articule sur trois principaux volets. Selon Youness Fikri, ingénieur à l’ONDA, une enveloppe budgétaire estimée à 150 MDH a été allouée à ce projet. Sur le plan des infrastructures en général, il s’agit du renforcement et de l’extension de ces infrastructures aéronautiques (aire de mouvement, voiries et réseaux divers). Les projets d’infrastructures portent sur le renforcement et l’extension de l’ancienne piste (en portant ses dimensions de 1200/23m à 2500/45m), suppression de l’ancienne Bretelle (200/10m) et la remplacer par une autre de 217/23m avec une structure plus consistante. Ces projets concernent également l’aménagement d’un nouveau parking avions d’une superficie de 14.000 m2. Celui-ci permettra le traitement simultané de deux avions moyen-courrier, l’aménagement extérieur de la plate-forme qui portera sur l’aménagement de la desserte routière reliant l’aérogare à la route nationale et les parkings véhicules. Concernant les bâtiments, le projet porte sur l’aménagement d’un Terminal d’une superficie de 1500m2, d’une tour de contrôle et des locaux techniques.
Enfin, pour les équipements, le projet porte sur l’ensemble des équipements qui assurent l’exploitation de l’aérodrome dans les meilleures conditions, notamment les équipements de radionavigation, le balisage et les équipements de télécommunication (air, sol et sous-sol). Soulignons que chaque année, des centaines de sauts en parachute se déroulent dans les enceintes de l’aérodrome de Beni Mellal. Et dans le but d’assurer le bon déroulement de cette manifestation, le commandant Karim affirme que l’ONDA s’occupe de tout ce qui est sécurité au sol et en air, en collaboration avec les autorités locales. Pour cette année, et pour la première fois, des compétitions internationales se dérouleront à l’aérodrome de Beni Mellal, les 5, 6, et 7 mars 2010 et jusqu’à présent, plus de 14 pays participeront à cette fête aérienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *