Beni Mellal : pour une meilleure protection des droits de la femme

En vue d’aider la femme à recouvrer ses droits à l’égalité des chances et résoudre ses problèmes familiaux, et à l’occasion de la journée nationale de la femme, la Fédération de la ligue démocratique des droits des femmes (FLDDF) a organisé, les 16 et 17 octobre, deux journées d’information à douar Jaghou, à Beni Mellal. S’exprimant sur les objectifs de ces journées, Latifa Aziraé, présidente régionale de la FLDDF, a déclaré qu’«il s’agit de deux journées de sensibilisation et d’information au profit des femmes de Jaghou. C’est un douar où la pauvreté et la précarité acculent les familles à travailler et à laisser leurs enfants seuls à la maison. Divers problèmes émiettent ces pauvres familles qui vivent au jour le jour. Le mariage des mineures, le manque de couverture médicale et sociale sont autant de problèmes qui nous ont incité à organiser ces journées d’information et de sensibilisation. Notre objectif est de résoudre les problèmes de ces pauvres femmes marginalisées». D’après des informations recueillies par ALM auprès de quelques membres de la FLDDF, ces journées sont une occasion de prendre connaissance des résultats de l’application du Code de la famille. Les journées d’information ont été organisées à Jaghou dans la mesure où la majorité des femmes qui fréquentent le siège de la FLDDF sont originaires de cette contrée très pauvre. Selon la FLDDF, 720 cas de violence contre la femme ont été déclarés du 1er janvier au 31 décembre 2009. Les violences socio-économiques viennent au premier rang avec 258 cas de violence, puis les violences psychologiques qui sont au nombre de 242. Enfin, les violences corporelles, juridiques et sexuelles atteignent respectivement 104, 89 et 27 cas de violence contre la femme. Les violences qui sont à l’origine du divorce et de l’émiettement de tout le foyer conjugal sont légion. Ainsi, les conflits familiaux viennent au premier rang avec 44%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *