Beni Mellal : protéger l’environnement

Beni Mellal : protéger l’environnement

«La gestion des déchets ménagers et domestiques, la protection des espaces verts et le secteur de l’urbanisme sont les axes primordiaux de cette rencontre. Malgré les efforts qui ont été déployés dans les domaines précités, les résultats atteints ne répondent pas à nos aspirations. 2010 a été proclamée l’année de l’environnement. Aussi, sommes-nous tenus de travailler en concertation en vue d’une bonne gestion des déchets ménagers et de la protection de notre environnement», a déclaré à ALM Mohamed Gaabouri, chef de la division des collectivités locales à la wilaya de Beni Mellal lors d’une rencontre organisée, mercredi 1er septembre, par la wilaya de Beni Mellal. M. Gaabouri a également mis l’accent sur le rôle que doivent jouer les collectivités locales dans la gestion des déchets ménagers qui constituent une menace pour notre environnement. Concernant les espaces verts à Beni Mellal, le chef de la division des collectivités locales à la wilaya a ajouté que les présidents des communes rurales et des municipalités sont appelés à conjuguer leurs efforts afin d’éradiquer toute nuisance à l’environnement. Pour leur part, les différents participants à cette manifestation ont débattu d’un grand nombre de problèmes inhérents, entre autres, à la gestion des déchets ménagers et à l’urbanisme. Par ailleurs, le président du conseil municipal de la ville de Beni Mellal, Ahmed Chada, a mis en exergue les causes qui sont à l’origine de la prolifération des déchets ménagers et de la dégradation des espaces verts à Beni Mellal. «Le budget alloué à la gestion des déchets et à la protection des espaces verts n’est pas à même d’éradiquer cette nuisance. En plus, nos moyens, lutter contre ce phénomène, sont rudimentaires et les ressources humaines sont très insuffisantes. A Beni Mellal, on ne dispose que de 21 ouvriers pour la protection des espaces verts. De surcroît, le montant de 2 milliards de centimes est le budget alloué au secteur de la gestion des déchets ménagers», a-t-il déclaré. Les participants ont également appelé à l’organisation de campagnes de sensibilisation par les autorités locales et le ministère de tutelle afin de lutter contre la prolifération de toute sorte de déchets devant les maisons, dans les boulevards et les rues.  Quant au directeur de Tec-Med, chargée de la collecte, du transport et de l’évacuation des déchets domestiques vers la décharge publique et du nettoiement de la voie publique, Ahmed Hajioui, a souligné que les problèmes de gestion des ordures sont causés, entre autres, par l’anarchie observée dans l’évacuation des déchets et le problème des conteneurs à déchets qui se trouvent devant les maisons. Concernant le secteur de l’urbanisme, les participants à cette rencontre ont appelé à la lutte contre les constructions anarchiques et l’habitat insalubre qui portent atteinte à notre environnement. Ainsi, il a été décidé de créer une commission de suivi et d’organiser d’autres réunions dans le but de réaliser les résultats escomptés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *