Beni Mellal : quand vacances riment avec montagnes

Beni Mellal : quand vacances riment avec montagnes

C’est l’été ! La chaleur torride accule un grand nombre de familles à quitter leurs demeures en quête d’un endroit frais. Si d’aucuns choisissent d’aller passer leurs vacances au bord de la mer, d’autres se dirigent vers les régions montagneuses de l’Atlas. La région de Tadla-Azilal regorge de sites historiques et touristiques convoités par un grand nombre de touristes et de visiteurs. Située au pied de la montagne enneigée de Tasmit ( 2248m ), la ville de Beni Mellal recèle des potentialités touristiques non négligeables sur le plan national. Au cœur de cette ville, la source Aîn Asserdoune est aussi un endroit très convoité par ceux et celles qui voudraient déguster les merveilles de la belle nature. Pour sa part, la province d’Azilal, située à 80 Km de Beni Mellal, regorge de sites touristiques comme les Greniers d’Aoujgal, Zaouiat Tanaghmelt, le pont Ni mi Nifri, la Grotte Ifri Nalkaid, l’ancienne médina de Demnate, etc. De surcroît, le Géoparc de M’Goun est devenu l’un des patrimoines reconnus par l’Unesco. «Le Géoparc de M’Goun vient d’être visité par une commission d’experts de l’Unesco. Cette visite vise à préparer la validation de l’appartenance de ce Géoparc au Réseau mondial des Géoparcs», a indiqué Ahmed El Haouti, Président de l’Association du Géoparc de M’Goun. Concernant l’infrastructure touristique de la région, «C’est une contrée édénique. On y trouve des guides touristiques notamment dans les régions de Ait M’Hamed, Ait Bougmez. Il y a aussi des hôtels et des gîtes pour accueillir les touristes et les visiteurs», a déclaré un habitant de la province d’Azilal. «A Ouzoud, situé à 36 Km, à l’Ouest d’Azilal, on peut manger un tagine, par exemple, à 20 DH ou 30 DH. Le prix des plats est abordable. On y trouve aussi des objets artisanaux de toutes les couleurs», a-t-il ajouté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *