Beni Mellal : Sida : La mobilisation s’organise

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique de lutte contre le sida 2007/2011 (PSN), la délégation du ministère de la Santé, en collaboration avec le comité régional intersectoriel de lutte contre le sida de la région de Tadla-Azilal a organisé un atelier de planification du 22 au 24 courant à la Maison des pharmaciens à Beni Mellal. Cette initiative vise l’élaboration d’un plan intersectoriel régional de lutte contre le sida qui intègre les spécificités et besoins de la région et définit les objectifs. Les personnes les plus exposées aux risques d’infection par le VIH devront bénéficier de campagnes de prévention/ dépistage et les personnes infectées auront droit à des actions de prise en charge et d’appui. Cet atelier vise aussi le renforcement de la coordination entre l’ensemble des partenaires engagés (ONG, secteur privé, représentants de groupes cibles…) dans le domaine de la lutte contre le sida dans la région, d’où l’importance de la démarche participative conduite pour faire réussir ce processus de planification. L’atelier a été l’occasion de faire le point sur la situation et de tracer les points forts, mais aussi les points faibles des interventions entreprises au niveau régional. Dr. Habib El Harroudi, délégué du ministère de la Santé à Beni Mellal, et au sujet des réalisations dans le domaine de la lutte contre le sida, a mis l’accent sur la mobilisation de plus en plus renforcée dans le but d’attirer d’autres partenaires afin d’éradiquer ce fléau. «Il est indispensable, affirme Dr. El Harroudi, que tous les secteurs concernés par le phénomène du sida se mobilisent encore plus et agissent avant que la situation ne devienne réellement inquiétante».
Il a, ensuite, mis l’accent sur la prévention qui reste le seul moyen de lutter contre le sida. Cet atelier, auquel ont participé différents intervenants, a été animé par des experts du Programme national du ministère de la Santé et des conseillers de l’ONUSIDA. Plusieurs exposés sur la situation et les enjeux de la lutte contre le sida dans le monde et la situation épidémiologique des IST et du sida au Maroc en général et dans la région en particulier ont été présentés.
Concernant la répartition des cas de sida par mode de contamination dans la région Tadla-Azilal de 1987 à 2006, on cite, entre autres, l’homosexualité 4%, la transfusion 4%, et l’hétérosexualité 74%. Selon les chiffres publiés en marge de cet atelier, et au niveau de la région, le nombre de cas cumulés (1987-2006) est de 57 : 52 à Beni Mellal et 5 à Azilal. Pour ce qui est de la situation épidémiologique de l’infection à VIH et du sida au Maroc, le nombre de cas déclarés de sida accuse une augmentation régulière. Ils sont 2.306 cas cumulés qui ont été déclarés au 30 juin 2007, dont 62% ont été notifiés entre janvier 2001 et décembre 2006. La proportion du sexe féminin parmi les cas de Sida est de 39%. La tranche d’âge la plus touchée est celle des adultes jeunes (moins de 40 ans) : 23% des cas ont entre 15 et 29 ans et 42% entre 30 et 39 ans.

DNCR à Beni Mellal Said Frix

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *