Beni Mellal : une caravane pour lutter contre l’abandon scolaire

Beni Mellal : une caravane pour lutter contre l’abandon scolaire

Afin de lutter contre l’abandon scolaire, la délégation du ministère de l’Education nationale de Beni Mellal organise, au cours des mois de septembre et d’octobre, la caravane «de l’enfant à l’enfant». Cette caravane de sensibilisation s’assigne, entre autres, pour objectifs d’encourager la scolarisation, de lutter contre l’abandon scolaire, de sensibiliser les acteurs sociaux et pédagogiques, ainsi que les associations de la société civile à participer à la lutte contre l’abandon scolaire, d’élaborer une carte locale pour orienter les programmes de soutien pédagogique et ceux de l’éducation non formelle.
Cette opération de sensibilisation, qui est marquée par la participation de 10 élèves de chaque établissement scolaire, de professeurs et des autorités locales, vise l’implication de l’élève lui-même dans cette caravane. Au primaire et au collégial, la caravane de sensibilisation a porté sur 10.662 élèves ayant abandonné l’école ou non scolarisés. Par ailleurs, des circulaires ont été adressées aux établissements scolaires pour inciter les élèves à regagner les bancs de l’école. «La délégation du ministère de l’Education nationale de la province de Beni Mellal a élaboré un projet pour l’organisation de cette caravane de sensibilisation qui s’est étalée sur quatre étapes. Les associations, les établissements scolaires, les élèves, la société civile et les autorités locales ont participé, dans le cadre d’un travail de concertation, à cette opération de grande envergure qui a sauvé un grand nombre d’élèves ayant boudé l’école», a déclaré Mohamed Souaf, chef du service de lutte contre l’analphabétisme et de l’Education non formelle à la délégation du ministère de l’éducation nationale à Beni Mellal. Parallèlement, des commissions provinciales sont formées pour sensibiliser les parents pour inciter leurs enfants à regagner les bancs de l’école. Notons que cette opération de sensibilisation est toujours en cours notamment dans les régions marquées par des taux élevés d’abandon scolaire. «Grâce aux efforts consentis par tous les participants à la caravane, nous sommes arrivés à connaître même les causes qui ont poussé ce grand nombre d’élèves à abandonner l’école. Cette caravane porte ses fruits», a souligné M. Souaf. Il est à signaler que l’organisation de cette caravane a été précédée et accompagnée de l’élaboration de programmes par le ministère de tutelle. Plusieurs établissements scolaires, associations et la société civile ont participé à l’élaboration de ces programmes.
Dans le cercle de Beni Mellal, 82% des établissements scolaires ont participé à cette opération de sensibilisation. A El Ksiba, le taux de participation a atteint 82%. A Kasbat Tadla et Fquih Ben Salah, il s’est respectivement établi à 94 et 83%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *