Boujdour : 300 bénéficiaires d une campagne médicale

Boujdour : 300 bénéficiaires d une campagne médicale

Une campagne médicale en ophtalmologie a été organisée le week-end dernier à Boujdour au profit de la population locale, pour subvenir aux besoins dans cette spécialité.
Quelque 300 personnes démunies ont bénéficié, samedi dernier au siège de l’Espace associatif de la préfecture de Boujdour, d’une campagne médicale en faveur de patients atteints de maladies des yeux. Celle-ci a visé à prendre en charge les personnes malvoyantes ou atteintes de maladies oculaires issues de familles nécessiteuses, et à rapprocher les services médicaux des citoyens et à soutenir ces couches sociales.
«Cette campagne, organisée en partenariat avec l’Agence de développement socio-économique des provinces du Sud, contribue à rapprocher les services médicaux des habitants, et a très bien été accueillie par la population de la ville de Boujdour, notamment les femmes et les personnes âgées issues des couches sociales défavorisées  et ne peuvent se faire soigner ou se payer une paire de lunettes médicales», a confié Sidi Brahim Khayi, le président de l’association Roya, organisatrice de cette campagne. Et d’ajouter que cette campagne médicale a permis de dépister chez les patients qui se sont présentés un certain nombre de maladies oculaires pouvant connaître des complications. Selon lui cette campagne s’inscrit également dans le cadre des efforts humanitaires fournis par l’association pour venir en aide aux populations défavorisées en leur permettant l’accès à des soins de qualité.
Pour réussir cette campagne, une équipe médicale composée de plusieurs médecins spécialistes de la chirurgie des yeux venus de Rabat et de plusieurs infirmiers des centres médicaux de Boujdour a été mobilisée, ainsi qu’une équipe d’assistance sociale qui a présenté les conseils et l’aide nécessaires aux bénéficiaires.
Cette campagne, première de son genre dans la province de Boujdour, a porté sur des interventions chirurgicales au profit de personnes aveugles ou malvoyantes atteintes de cataracte, ainsi que la prise en charge médicale des personnes souffrant d’autres maladies oculaires.
Rappelons que la couverture sanitaire dans la province de Boujdour dont la population est estimée à plus de 50.000 personnes reste en dessous des aspirations de ces citoyens. La région connaît une carence du personnel médical surtout en spécialistes essentiellement due à la forte mobilité que connaît le corps médical local.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *