Boujdour : 52 millions de dirhams mobilisés par l’INDH

Boujdour : 52 millions de dirhams mobilisés par l’INDH

Un total de 119 projets pour un coût global 52,7 millions DH ont été réalisés dans la province de Boujdour durant la période 2005-2009 dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). La contribution de l’INDH dans le financement de ces projets s’élève à 39,2 millions DH, selon des statistiques fournies par la division sociale de la province de Boujdour. Ces projets se répartissent entre le programme horizontal auquel un budget de plus de 22 millions DH a été consacré, dont 13 millions à titre de contribution de l’INDH pour la réalisation de 84 projets. Quant à la lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, elle a bénéficié d’un fonds de plus de 16 millions DH, dont 13 millions DH de l’INDH pour la réalisation de 25 projets. De même, le programme de la lutte contre la précarité et la marginalisation s’est vu attribuer 13 millions DH, dont 12 millions à titre de contribution de l’INDH pour la mise en œuvre de dix projets.
A titre d’exemple, et parmi les projets financés par l’INDH au niveau de cette province, il y a lieu de citer celui qui a porté sur la distribution de vélos à trois roues et équipés de caissons isothermes au profit de douze personnes (anciens détenus) en situation vulnérable, et qui rentre dans le cadre des activités génératrices de revenus. Ces vélos ont été acquis pour une enveloppe budgétaire estimée à 360.000 DH, dont la contribution de l’INDH s’élève à 270.000 DH, le reste étant financé par l’association Al-Fath pour les œuvres sociales (80 mille DH) et la direction régionale de l’agriculture (10 mille DH).
Ces vélos permettront aux personnes bénéficiaires de s’offrir un travail dans le secteur de la pêche maritime, considéré comme étant un pilier de développement dans la région.
Conscient du rôle que peut jouer la société civile en tant que partenaire incontournable pour un développement humain durable, l’INDH de Boujdour a mis en œuvre un vaste programme de renforcement des capacités des acteurs sociaux et de renforcement de la gouvernance locale au profit des associations. Dans ce cadre, les associations locales ont bénéficié de séances de formations dans différents volets liés à la planification stratégique participative, le diagnostic territorial participatif, le montage des projets, la communication, le partenariat… Selon la division sociale de la province de Boujdour, les projets financés par l’INDH ont porté essentiellement sur le soutien à l’accès aux équipements et services sociaux de base et ce en facilitant l’accès au service du transport en commun, l’amélioration des conditions de circulation, et des conditions sanitaires de la population, l’animation socioculturelle et sportive, l’organisation des caravanes médicales sanitaires, la formation et assistance technique, le soutien aux projets à fort impact.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *