Boujdour : Des projets pour renforcer les infrastructures de base

Ces projets ont été lancés la semaine dernière,  à l’occasion de la commémoration de la Révolution du Roi et du Peuple. Et dont les principaux objectifs s’articulent autour de  l’amélioration des conditions des habitants de cette ville qui connaît une forte croissance économique et démographique. C’est ainsi que le gouverneur de la province de Boujdour,  Mohamed Najem Abhay, a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un lotissement dénommé les «Hommes de la mer», pour accompagner le développement que connaît le tissu urbain de la ville, et la demande de plus en plus croissante en ce qui concerne les lots équipés. Par la suite, et pour renforcer les infrastructures sanitaires, il a été procédé  à la pose de la première pierre pour la construction d’une morgue, qui sera la première au niveau provincial, et qui a coûté une enveloppe de deux millions de dirhams. Cette structure sera la première dans la province de Boujdour, et dont le principal hôpital a également reçu de nouveau matériel médical, d’une valeur qui dépasse les 500,000 dirhams, offert par la le Conseil de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamara. Et pour appuyer les équipements routiers de la ville de Boujdour, il a été procédé au lancement des travaux du dallage  des routes du quartier Al-Wahda, et Allal Ben Abdallah, contre un coût estimé à 1,6 millions de dirhams. Ce projet rentre dans le cadre de la coopération avec l’Initiative  nationale pour le développement humain (INDH). Et pour assurer aux jeunes de la ville des endroits propices pour leur épanouissement, les travaux de construction d’une maison du quartier ont été lancés, pour un enveloppe de 900.000 dirhams.
Alors que dans la commune rurale de Lmssied, M Abhay, qui était accompagné de plusieurs responsables, élus, chioukhs et notables de tribus et des acteurs locaux, a également présidé la cérémonie de lancement des travaux portant sur la construction d’une Maison d’hôtes, qui va nécessiter, la somme de 450,000 dirhams . Ces projets à vocation socio-économique s’ajoutent à ceux lancés en mois de juillet dernier, et qui ont porté sur la construction d’un pavillon de pédiatrie à l’hôpital provincial de Boujdour. La réalisation de cette structure est prévue sur une superficie couverte de près de 240 m2, pour un coût global de 800 000 dirhams et qui a été financé dans le cadre de l’INDH,  et s’inscrit dans le cadre des efforts entrepris pour promouvoir le secteur de la santé au niveau de la province et développer les prestations médicales au profit des populations locales.  D’autres chantiers  sont également en cours, pour la réalisation de plusieurs projets de développement au niveau du quartier Tanmia pour un coût global de 12 643 769 dirhams. Ces projets concernent la construction de trois stades de sport (1 199 268 DH) sur une superficie couverte de 3 588 m2, d’un club pour enfants (2 016 300 DH) sur 330 m2, d’une maison de jeunes (1 762 020 DH) sur près de 300 m2 et d’un club féminin (1 982 397 DH) sur 330 m2. Il s’agit également de la construction de l’école Ibn Al-Haytam sur une superficie de 5 584 m2, pour un coût de 3 914 692 de dirhams, d’une annexe administrative (1 169 740 DH) qui s’étalera sur une superficie de 370 m2 et d’un logement fonctionnel sur 180 m2 pour une valeur de 599 351 de dirhams.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *