Boujdour : INDH, Présentation de 88 projets

Boujdour : INDH, Présentation de 88 projets

Selon le comité provincial de l’INDH à Boujdour, plus de 88 projets ont été déposés par les acteurs locaux, pour bénéficier du financement de l’INDH dans le cadre de son programme horizontal. Ainsi, ce programme horizontal porte sur les actions à fort impact sur le développement humain au niveau de l’ensemble des communes rurales et urbaines ciblées. Ces projets se répartissent en deux catégories. Les premiers portent sur des activités génératrices de revenus. Alors que les seconds portent sur l’appui de formation des acteurs locaux, le renforcement des compétences, la facilité de l’accès au service, la lutte contre la précarité, l’animation socioculturelle, la requalification urbaine et la bonne gouvernance. Pour leur part, les intervenants et partenaires de l’INDH au niveau de cette province semblent bien abonder dans l’esprit de cette initiative et font preuve d’engagement, de respect des principes de la participation, de la planification stratégique, du partenariat, de la convergence des actions. D’où le grand nombre des projets présentés. Pour rappel, le comité provincial du développement humain de la préfecture de Boujdour a validé, pour le compte de l’année passée, 37 projets contre une enveloppe de 25 millions DH. Ces projets sont répartis entre le programme transversal (20 projets), le programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain (10 projets) et le programme de lutte contre la vulnérabilité et la marginalisation (7 projets). Ces projets ont porté, entre autres, sur le renforcement de l’infrastructure, la création de centres sociaux et de soins, la promotion des actions sociale, culturelle, religieuse et sportive ainsi que le renforcement des compétences locales. Pour ce qui est des réalisations de l’INDH depuis son lancement en 2005, quelque 155 projets ont été concrétisés durant le quinquennat 2005 – 2010. Ces projets ont nécessité une enveloppe de 85,8 millions DH dont 49,3 MDH constituaient la contribution de l’INDH. Ils ont été répartis entre des activités génératrices de revenus (23 projets), d’autres facilitant l’accès aux services et équipements sociaux fondamentaux (47), l’animation sociale, culturelle et sportive (50), le soutien des compétences, la formation et la bonne gouvernance (15) et la mise à niveau des centres d’accueil (14). Depuis cette date, l’INDH a touché presque toutes les communes et tous les quartiers de la province de Boujdour. Cette initiative offre une capacité de financement additionnelle pour soutenir quatre types d’actions correspondant aux actions de développement humain : activités génératrices de revenus, soutien à l’accès aux équipements et aux services sociaux de base, soutien aux actions d’animation sociale, culturelle et sportive et le renforcement de la gouvernance et des capacités locales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *