Boujdour : Jumelage avec la ville italienne Lozio

Boujdour : Jumelage avec la ville italienne Lozio

Un accord de jumelage a été signé, mardi, par Abdelaziz Abba, président du conseil municipal de Boujdour, dénommée Fleur de mer, et Antonio Giorgi, maire de la ville italienne de Lozio (province de Brescia, nord). Cet accord a pour objectif de renforcer la coopération et l’échange d’expériences et d’expertises dans les domaines économique, culturel et touristique entre les deux cités et vise à encourager l’échange culturel, à tenir des rencontres et mettre en commun les expertises et le savoir inhérents aux domaines des infrastructures, de la planification architecturale et urbaine, de l’enseignement, de la santé, de l’habitat et du développement durable.
Cet accord prévoit la réalisation de projets concrets dans un esprit de solidarité, de rapprochement, d’ouverture et d’amitié.
«Ce jumelage intervient dans le sillage des efforts consentis par les Marocains résidant en Italie pour favoriser davantage le rapprochement entre les deux peuples, et je tiens à remercier les autorités locales, les notables, les chioukh et les édiles locaux pour la chaleur de l’accueil qui nous a été réservé», signale M. Giorgi.
Alors que selon Abdelaziz Abba, cet accord permettra à Boujdour de tirer avantage de l’expérience de la ville italienne dans les domaines touristique et culturel, faisant savoir qu’à ce propos une délégation de la ville effectuera, prochainement, une visite à Lozio.
La délégation a également décidé d’octroyer la nationalité «Honoris causa» au militant marocain sahraoui, Mustafa Salma Ould Sidi Mouloud expulsé des camps de Tindouf après avoir annoncé son adhésion à l’initiative de l’autonomie.
Le séjour de la délégation italienne à Boujdour a été, par ailleurs, l’occasion pour ses membres de prendre connaissance des projets de développement entrepris dans la ville se rapportant notamment au développement humain, à la création de postes d’emploi et aux infrastructures dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra depuis la récupération des provinces du Sud par le Royaume. Il a aussi été question des grands projets structurants qui contribuent grandement à l’amélioration des conditions de vie de la population de la région.
Cette délégation s’est rendue mercredi à Laâyoune où elle a eu une série de rencontres avec les responsables et les acteurs publics et privés, et se sont arrêtés sur les possibilités d’investissement qu’assure cette région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *