Boujdour : La sixième édition du Festival Akbar à l heure africaine

Boujdour : La sixième édition  du Festival Akbar à l heure  africaine

Du 2 au 6 novembre la ville de Boujdour a vibré aux rythmes de la sixième édition du Festival Akbar qui a choisi cette année de s’ouvrir sur le continent africain.

Organisée par la province de Boujdour sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi, cette édition qui a coïncidé avec les festivités organisées à l’occasion du 38ème anniversaire de la Marche Verte avait pour ambition d’imprimer une forte impulsion à l’animation culturelle et artistique au niveau local et faire connaître aussi bien l’héritage civilisationnel local que les atouts économiques et touristiques dont regorge la province de Boujdour. Elle a représenté une opportunité pour la mise en valeur des possibilités d’investissement dans cette province qui a vu le jour au lendemain du retour des provinces du Sud à la mère patrie.

Etaient au menu du Festival Akbar (les caravanes commerciales en dialecte hassani), des activités culturelles dont notamment des conférences qui ont eu pour thème «La profondeur africaine du Maroc», «Journée de l’Afrique», «Les relations culturelles entre le Royaume et son entourage africain», ainsi que des tables rondes sur «La valorisation des produits camelins, état des lieux et perspectives du développement» et «La qualité des viandes camelines».

Une tente pour la poésie a également été dressée et à laquelle ont participé des poètes issus du Sud marocain où ils ont procédé à la lecture de vers libres ou de rimes puisés dans le riche patrimoine de la poésie hassanie.
En parallèle au festival, des campagnes médicales ont être organisées et ce dans plusieurs spécialités, avec la contribution de médecins et chirurgiens venus de plusieurs villes.

A travers une grande exposition de tentes traditionnelles tenues dans le cadre de ce festival, le visiteur pouvait ainsi découvrir différents produits de l’artisanat local, notamment des habits traditionnels, des tapis, ustensiles et autres outils essentiels dans la vie des habitants des régions du sud du Royaume, ainsi que des objets de décoration qui reflètent la richesse des coutumes et des us du patrimoine artisanal local.

Considérées comme étant un pan essentiel de la culture locale et sport très populaire et apprécié dans les provinces du Sud, les courses de dromadaires sont également au programme de ce rendez-vous.
Enfin des soirées artistiques ont accompagné ce festival, l’occasion de rendre hommage à des personnalités des secteurs associatifs et économiques issues de la ville de Boujdour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *