Boujdour: L’INDH à l’heure du bilan

Boujdour: L’INDH à l’heure du bilan

23 millions de dirhams ont été débloqués par l’Initiative nationale pour le développement humain à la province de Boujdour dans le cadre de son programme de lutte contre l’exclusion 2005-2011.
Plusieurs années après son lancement, l’INDH est à l’heure du bilan à la province de Boujdour. Ainsi selon un communiqué de la division de l’Action sociale à la préfecture de la province de Boujdour, 39 projets nécessitant un budget de 23 millions de dirhams ont été réalisés durant la période 2005-2011 au niveau de la province de Boujdour qui compte plus de 50 mille habitants, et ce dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain qui fait partie de l’Initiative nationale pour le développement humain, dans le but d’assurer l’insertion sociale des populations bénéficiaires à travers la restructuration des quartiers et leur équipement par les services sociaux de base.
L’INDH est intervenue à hauteur de 19,101 millions de dirhams (89% du montant global), dans le financement de ces projets qui s’inscrivent dans le cadre du soutien à la politique de proximité à travers la réalisation de projets économiques, sociaux et culturels au profit des habitants des quartiers Allal Ben Abdellah et El-Wahda. Selon le même communiqué, durant l’année 2011 cinq projets ont été réalisés dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, nécessitant un financement de 2 millions de dirhams. L’INDH y a contribué à hauteur de 1,95 million dirhams.
Rappelons que quelque 155 projets nécessitant une enveloppe de 85,5 millions de dirhams ont été réalisés durant la période 2005-2010. L’INDH y a contribué à hauteur de 49,3 millions de dirhams. Les projets précités, qui ont bénéficié à 236.380 personnes, portent notamment sur les activités génératrices de revenus (23 projets), l’accès aux services et équipements sociaux de base (47 projets) et l’animation sociale, culturelle et sportive (50 projets), le soutien des compétences, la formation et la bonne gouvernance (15) et la mise à niveau des centres d’accueil (14).
Parallèlement à la réalisation de ces projets, le Comité provincial de l’INDH de Boujdour a mis en œuvre, au fur et à mesure de l’avancement de ces projets, un vaste programme de renforcement des capacités des acteurs sociaux, associatifs et élus, et ce pour le renforcement de la bonne gouvernance locale à travers l’organisation d’une série de sessions de formation dans différents volets liés à la planification stratégique participative, le diagnostic territorial participatif, le montage des projets, la communication, le partenariat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *