Boujdour : L’INDH continue sur sa lancée

Pour commémorer le 3ème anniversaire de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), des projets qui totalisent plus d’un million de dirhams ont été lancés récemment à Boujdour. Cette commémoration était l’occasion pour mettre en exergue les réalisations et les acquis en matière de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale, et aussi une occasion de rectifier et corriger les erreurs d’application. C’est ainsi que Mohamed Najeme Bhai, gouverneur de la province de Boujdour, a procédé à l’inauguration de plusieurs projets financés dans le cadre de l’INDH, et le conseil municipal de la ville. Le premier projet est l’instauration d’une route urbaine au niveau du quartier Al-Wahda, pour un budget de 1,029 MDH. Le deuxième projet, quant à lui, porte sur l’aménagement d’un jardin public, réalisé sur une superficie de 4140 m2, pour une enveloppe budgétaire de 420.300 dirhams, dans le cadre d’un partenariat entre l’INDH, le conseil municipal et l’association du quartier Al-Wahda pour le développement social. Le troisième projet porte sur la construction et l’équipement d’un Centre du Croissant-Rouge marocain pour les premiers soins, grâce  à un partenariat entre l’INDH et le conseil provincial du Croissant-Rouge à Boujdour, ce centre sera réalisé sur une superficie de 100m2, pour un coût global de 338 mille dirhams.
Le quatrième projet porte sur  le revêtement de chaussées l’électrification de certains quartiers dans la ville de Boujdour. Et pour assurer la bonne marche des projets déjà lancés, M Bhai, accompagné des élus, des chefs des services extérieurs, des notables et des chioukhs de tribus sahraouies, des membres du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS), des acteurs de la société civile et plusieurs personnalités, s’est enquis  des chantiers en cours comme celui qui vise la réalisation d’un Centre de rééducation, d’une valeur globale de 1,434 MDH, celui de la construction de «Dar Al-Hay» (maison du quartier), d’un coût global de 900.000 dirhams, financé dans le cadre d’un partenariat entre l’INDH, le conseil municipal et l’association Al-Wahda, ce projet est prévu sur une superficie de 292 m2.
Ces projets sont accompagnés par une série de sessions de formation sur les procédures d’évaluation et de suivi des projets de développement, organisées au profit des acteurs locaux, pour leur assurer les mécanismes et les outils nécessaires afin de faire aboutir les objectifs de l’INDH, et d’optimiser la gestion des chantiers et autres projets visant l’amélioration des conditions de vie des habitants de cette ville.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *