Casablanca : Etude de faisabilité de la rocade Est

Présidé par Chafik Benkirane, le Conseil de la région du Grand Casablanca a tenu jeudi 31 mai sa session ordinaire du mois de mai 2007, au siège de la wilaya, en présence du wali du Grand Casablanca, Mohamed Kabajj, des gouverneurs et des élus. Lors de cette session, le Conseil a approuvé, à l’unanimité, la convention relative à la réalisation d’une étude technique pour la construction de la rocade Est de la ville et de son raccordement au port de Casablanca. Les objectifs de ce projet sont, entre autres, la construction d’une liaison routière directe entre le port et l’autoroute urbaine à l’est de la capitale économique ainsi que l’amélioration de la circulation au centre de la ville.
Cette convention de partenariat est conclue entre le ministère de l’Equipement et des Transports, l’Agence nationale des ports, le Conseil de la ville de Casablanca et le Conseil de la région du Grand Casablanca.
En vertu de la convention, le ministère de l’Equipement et des Transports et l’Agence national des ports assureront le financement de l’étude, à hauteur de 50% chacun.
Quant au Conseil de la ville de Casablanca, il se chargera de fournir les autorisations et les documents nécessaires à la réalisation du projet.
De son côté, le Conseil de la région du Grand Casablanca aura pour mission de superviser toute l’opération et de vérifier si les différentes clauses de la convention sont respectées par les acteurs concernés. Par ailleurs, une commission de suivi composée des représentants des différents partenaires sera mise en place. Ce comité aura pour mission d’assurer le suivi de l’avancement des travaux.
La durée prévue pour la réalisation de l’étude technique pour la construction de la rocade Est de 12 mois. Par ailleurs, lors de cette session ordinaire, le Conseil de la région a approuvé à l’unanimité les autres points de l’ordre du jour. Il s’agit de l’approbation du procès-verbal de la session ordinaire du mois de janvier 2007 et de la convention de partenariat pour la construction du musée du mouvement national et de la résistance à Hay Mohammadi. Objectifs : rendre hommage aux militants du mouvement national et la préservation ainsi que la sauvegarde de la mémoire historique nationale.
La convention est conclue entre le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, la wilaya du Grand Casablanca, le Conseil régional de Casablanca ainsi que la préfecture des arrondissements d’Aïn Sbaâ-Hay Mohammadi.
Ce musée sera doté d’un espace d’exposition de photos et de documents historiques, d’une bibliothèque et d’une salle de lecture.
Il est également prévu de l’équiper d’une salle de conférence ainsi que d’un atelier pour la préservation et la conservation des documents historiques.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *