Célébration de la fin d’année scolaire

Célébration de la fin d’année scolaire

La délégation régionale du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique Oujda-Angad vient de clore son année scolaire 2008-2009 avec la fête de remise des prix organisée mercredi. Une cérémonie présidée par Mohamed Brahimi, wali de l’Oriental et gouverneur de la préfecture Oujda-Angad, en présence de quelque 700 représentants d’associations scolaires, parents d’élèves, enseignants, élèves et encadreurs pédagogiques.
«Nous organisons cette fête pour la reconnaissance du mérite avec ce qu’elle représente comme consécration de l’effort durant toute une année de labeur. C’est l’aboutissement de l’ensemble des actions pédagogiques menées à bon escient par les cadres de l’éducation nationale au niveau de notre délégation», a déclaré Naji Choukri, délégué régional du ministère. Et d’ajouter que «le mérite revient essentiellement aux élèves qui ont eu de très bonnes moyennes et aux établissements qui ont brillé par les performances obtenues à l’échelon national et international». C’est le cas du lycée Isly qui a remporté un prix international sur la protection de l’environnement grâce à sa contribution au concours organisé par la Fondation Mohammed VI et du lycée Omar Ibn Abdelaziz pour sa participation aux olympiades des mathématiques. De leurs côtés, le collège Al Qods et l’école Al Fath ont été primés pour le meilleur pourcentage en terme de mentions obtenues par leurs élèves. Des critères de choix qui changeront chaque année. «Les critères de consécration seront modifiés au fil des années scolaires pour éviter tout type de dérives», a expliqué à ALM M. Choukri.
Au niveau des meilleures moyennes, elles ont été obtenues par Mohamed Abdi (17,83) Bac section sciences de la Terre, Maroaune Ayade (19,09) pour la 9ème année et Aouragh Rabie (9,50) pour l’examen de fin de cycle primaire. Ceci dit, la délégation d’Oujda-Angad est en phase de finalisation du projet de soutien scolaire qui sera généralisé à partir de la prochaine entrée. L’objectif étant de remédier aux échecs de parcours scolaire. Tout un programme de soutien à la réussite scolaire a été préparé dans le cadre des associations d’aide aux élèves en difficultés. D’ailleurs plusieurs établissements scolaires ont déjà scellé leur programme de soutien aux élèves qui n’arrivent pas à remonter la pente.
Le but premier de ces associations est de permettre aux écoles d’avoir des fonds pour pouvoir agir immédiatement sur les problèmes qui peuvent surgir et d’assurer les moyens financiers et matériels pour concrétiser leurs actions d’accompagnement. «La réussite de ce nouveau choix est tributaire de l’implication de tout un chacun: corps professoral et administratif, associations des parents d’élèves, collectivités et l’ensemble des partenaires publics et privés», a conclu M. Choukri.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *