Centre Saïd Noussaïri : Prise en charge de 280 enfants diabétiques

Centre Saïd Noussaïri : Prise en charge de 280 enfants diabétiques

A l’instar des centres sociaux des autres quatre Lions Clubs de Tanger-Tétouan, le Centre de prise en charge des jeunes diabétiques Saïd Noussaïri a reçu, récemment, la visite du gouverneur du District 416 des Lions du Maroc, Abdou Moukite. «Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la visite du gouverneur du District 416 aux œuvres sociales des cinq Lions Clubs de la
zone I», explique Anouar Bennani, past-gouverneur des Lions du Maroc et président du Lions Club Tanger- Montagne. Les enfants et jeunes diabétiques adhérents du Centre Saïd Noussaïri ont réservé un accueil chaleureux à M. Moukite, qui était accompagné par le vice-gouverneur du District 416 des Lions du Maroc, Khalil Hachimi Idrissi, la présidente de la zone I des Lions Clubs, Salwa Abou Rezk Bennani, les past-gouverneurs des Lions du Maroc ainsi que les présidents des cinq Lions Clubs de Tanger-Tétouan et les présidents de Lions Club d’Italie et de Marbella.
Créé en 1990 par le Lions Club Tanger- Montagne en partenariat avec le ministère de la Santé, le Centre Saïd Noussaïri qui «ne comptait à son ouverture qu’une vingtaine d’enfants diabétiques en est maintenant à plus de 280 adhérents», précise M. Bennani avant de souligner que ce centre «est destiné à apporter l’aide particulièrement aux enfants diabétiques issus de familles nécessiteuses». Les enfants diabétiques sont suivis par Dr Saïd Bensouda, spécialiste en endocrinologie et maladies métaboliques ainsi que par deux infirmiers relevant du ministère de la Santé. «Faute de structures de prise en charge des personnes atteintes de diabète, le centre continue d’accueillir des bénéficiaires ayant dépassé l’âge de l’adolescence et qui n’ont pas les moyens pour financer leur traitement», affirme Fatima Charrouda, infirmière responsable au Centre pour enfants et jeunes diabétiques Saïd Noussaïri. Et d’ajouter : «Le centre est ouvert toute la journée selon un horaire continu (de 8 heures 30 min à 16 heures 30 min). Les enfants peuvent y passer la journée. Nous leur apportons les soins et les conseillons de pratiquer en particulier la marche et de suivre un régime diététique. Ils apprennent à faire les injections d’insuline et préparer un repas sain». Par ailleurs, la prise en charge de ces 280 adhérents insulinodépendants nécessite près de 500.000 DH par an.
«La prise en charge d’un seul enfant coûte entre 300 et 500 DH par mois. Nous recevons du soutien en particulier des donateurs qui préfèrent garder l’anonymat et du groupe ONA qui prend en charge 50 enfants diabétiques parmi les 280 adhérents», explique Dr Bensouda.
Et de poursuivre que «la Santé publique octroie de temps en temps des lots d’insuline». En plus des soins et des conseils apportés aux enfants diabétiques, les responsables du Lions Club Tanger- Montagne organisent des activités culturelles, de formation et de loisirs au profit de ces derniers.
A cet effet, dix-sept jeunes adhérents du Centre Saïd Noussaïri viennent de bénéficier, pendant trois jours, d’une formation en optométrie. Laquelle a été organisée par le Lions Club Tanger-Montagne en partenariat entre autres avec les autorités italiennes au Maroc et en Italie, l’ambassade du Maroc à Rome, le Lions Club de Turin et le Centre UNESCO de Turin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *