Chefchaouen

Chefchaouen

Considéré comme le doyen des caricaturistes au Maroc, Larbi Sebbane vient d’être honoré à Chefchaouen. C’était à l’occasion de la quatrième Rencontre nationale de l’art de la caricature, qui a pris fin le 11 juin. Selon Larbi Sebbane, le caricaturiste vit hanté par son travail et est toujours à la recherche des idées pour ses œuvres. «Il est préoccupé par les problèmes de la société», dit-il.
Caricaturiste engagé, Larbi Sebbane est membre fondateur de la Ligue des caricaturistes arabes. Il a débuté sa vie professionnelle comme enseignant de dessin avant d’exercer le métier de caricaturiste dans la presse écrite. Il a contribué en 1978  à la création du premier journal satirique de caricatures au Maroc. Mais il a réussi à se faire mieux connaître quand il travaillait dans le quotidien Al Alam. Il s’est ainsi imposé parmi les grands caricaturistes dans le monde arabe. Il a été interdit d’exercer dans la presse en 1986 et 1987 pour ses orientations politiques. Il a reçu en 1981 le prix de la troisième exposition des caricatures à Damas en Syrie. Larbi Sebbane a été primé en 1991 par le prix de l’exposition sur «Le Tiers-monde» en Egypte. Il a été distingué en 1991 par Radio Tanger comme la personnalité de l’année. A 62 ans, Larbi Sebbane n’a rien perdu de son dynamisme et de son amour pour son métier. Il continue à enrichir, par ses œuvres, l’art de la caricature.
Organisés par l’Association espaces plastiques, les travaux de cette manifestation de quatre jours ont été inaugurés par le vernissage de l’exposition des caricatures au site historique de la Casbah. La programmation de cette quatrième édition a comporté des ateliers et des rencontres avec une vingtaine de caricaturistes à la célèbre place d’Outa Hmmam. Et à l’instar des trois précédentes éditions, un grand nombre de passants et de touristes y ont pris part. Certains ont voulu apprendre quelques éléments rudimentaires sur l’art de la caricature. D’autres trouvaient un grand plaisir de se faire faire leur portrait par l’un des artistes participant à cette manifestation.  
Outre l’exposition et les ateliers, le programme a comporté une table ronde autour du thème de cette quatrième édition, des soirées musicales et artistiques ainsi que des visites aux sites historiques et touristiques, situés au centre-ville ou à la périphérie de Chefchaouen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *