Chefchaouen: Lancement de l’initiative  »Ibtissama » (sourire) pour la généralisation de connaissances en informatique

Chefchaouen: Lancement de l’initiative  »Ibtissama » (sourire) pour la généralisation de connaissances en informatique

L’initiative  »Ibtissama » (sourire) a été lancée, mercredi à Chefchaouen, dans le but de généraliser les connaissances informatiques, d’inciter notamment les jeunes et les enfants à s’intéresser à ce domaine afin de renforcer leurs connaissances pédagogiques et scientifiques.
L’initiative, organisée par l’association  »Chaouen online », en partenariat avec la commune urbaine de la ville de Chefchaouen sous le signe  »Le savoir pour tous », s’inscrit dans le cadre du projet  »Commune Amie des Enfants et des Jeunes ».
L’initiative vise notamment à initier les catégories ciblées au domaine de l’informatique, à faciliter leur intégration dans l’environnement socioculturel et leur orientation scolaire en vue d’accompagner les évolutions scientifiques et techniques actuelles.
Les organisateurs ont prévu, à cette occasion, des cours d’informatique au profit des enfants à besoins spécifiques par le biais d’outils prenant en compte leurs spécificités physiologiques et leurs capacités cognitives, à travers un encadrement professionnel.
L’initiative a, aussi, pour but de diffuser les techniques informatiques auprès de toutes les franges de la population de la ville, de les encourager à utiliser l’ordinateur et à profiter des avantages de l’Internet.
Le programme prévoit, en outre, l’organisation d’ateliers de formation au profit de stagiaires du centre de formation professionnelle, l’enseignement des langues espagnole, française et anglaise pour faciliter la communication par le biais de différents moyens informatiques, ainsi que l’organisation d’une journée portes ouvertes sur le thème:  »nous répondons à vos questions », encadrée par des informaticiens et des enseignants.
Prennent part à l’initiative, qui se poursuivra jusqu’à la fin de cette semaine, plusieurs personnalités de la société civile et des personnes intéressées par la question de l’enfance, entre autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *