Commune d’Azgour : Coup d’envoi de la saison de chasse

A l’instar des autres régions du Royaume, le coup d’envoi de la saison de chasse a été donné dimanche dans la commune rurale d’Azgour (province d’Al Haouz), par l’organisation d’une journée de chasse, initiée par l’Association cynégétique d’Azgour, et encadrée par la direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Haut Atlas- Marrakech. Organisée dans un lot amodié d’une superficie de 3.000 ha et doté de 20 miradors (plateaux de tirs) ainsi que d’autres équipements, cette journée a été l’occasion pour des chasseurs membres de l’association cynégétique d’Azgour de pratiquer leur sport favori, dans un cadre agréable en parfaite observation des règles en vigueur pour la protection du gibier et de l’environnement. Dans une déclaration à la MAP, Rachid Adab, président de l’Association cynégétique d’Azgour, a fait savoir que le partenariat avec le Haut commissariat aux eaux et forêts est d’une importance capitale pour le développement de ce territoire de chasse, notamment en matière d’encadrement et du gardiennage qui reste un point primordial, rappelant que la direction régionale des eaux et forêts a mobilisé tous ses moyens humains et matériels pour la construction de miradors et la réalisation d’autres aménagements au niveau ce site. Et de poursuivre que l’association ne cesse de mener une série d’actions sociales en faveur des habitants locaux, tout en les sensibilisant à la préservation de la forêt et à la protection du gibier, ce qui a permis de mettre fin au braconnage dans cette zone. «Notre objectif est de contribuer au développement du gibier et c’est dans ce sens que nous avons mis en place une pépinière pour le développement et la reproduction des perdreaux, tout en essayant de garder la souche sauvage», a-t-il expliqué, faisant observer qu’étant donné que le terrain est vaste, on procède à des lâchers dans d’autres zones de couples producteurs, notamment durant le mois de janvier, ou encore vers les mois de juin-juillet. M. Adab a, par ailleurs, appelé l’ensemble des chasseurs à respecter la nature et à contribuer au développement du gibier, estimant qu’il est du devoir de tout citoyen de préserver l’environnement par des gestes citoyens.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *