Conférence à Marrakech sur les questions relatives au genre social dans l’éducation linguistique

Conférence à Marrakech sur les questions relatives au genre social dans l’éducation linguistique

« Les questions relatives au genre social dans l’éducation linguistique et les approches d’enseignement des personnes aux besoins spécifiques » est le thème de la 33è conférence annuelle de l’association marocaine des enseignants d’anglais (MATE), dont les travaux se poursuivent jusqu’au 30 janvier à Marrakech.
Cette rencontre qui connait la participation de quelque 300 professeurs d’anglais tant marocains qu’étrangers, se propose de s’atteler sur les questions liées au genre social dans le domaine de l’éducation linguistique, compte tenu de leurs dimensions et impacts culturels, et sociaux.
Elle sert aussi d’occasion pour se focaliser sur l’enseignement de la langue au profit des personnes aux besoins spécifiques, notamment les personnes souffrant d’handicaps et les mal- voyants, à travers la garantie de toutes les conditions nécessaires pour faire bénéficier ces enseignants d’une formation et un encadrement de qualité.
S’exprimant à cette occasion, M. Fouad Chafiki, directeur des curriculums au ministère de l’éducation nationale, a fait savoir que l’édification démocratique, le respect des droits humains, la consécration des valeurs de citoyenneté, et la moralisation de la vie publique constituent les clés de voûte de la construction et de la formation du citoyen de demain, celui qui sera au diapason des enjeux et des projets stratégiques structurants de développement dans ses dimensions économique, sociale, humaine, et environnementale dans lesquels le Maroc s’est engagé.
Il était donc nécessaire que le système éducatif soit en mesure d’assurer un accompagnement proactif des changements que connait la société marocaine, à travers la mise à niveau du cadre pédagogique, tel qu’empreint de valeurs de citoyenneté et des droits de l’Homme, à même de permettre la traduction dans les faits de ces valeurs suprêmes, a-t-il dit.
Et de poursuivre que l’essor remarquable que connait le Maroc dans les domaines démocratique et des droits de l’Homme ainsi que la consécration des valeurs de la citoyenneté effective, ne datent pas d’aujourd’hui, mais s’insèrent dans le sillage de la dynamique générale que connait la société marocaine.
Le président de l’association marocaine des enseignants d’anglais, Abdellatif Zaki, a fait observer que cette rencontre constitue une occasion pour les participants de prendre connaissance de l’impact du genre social sur le processus éducatif, relevant que la finalité est de parvenir à doter tout un chacun de la capacité à respecter la différence du genre et de reconnaitre le droit à l’égalité.
Elle sert aussi d’espace de rencontre entre les professionnels de l’éducation et de l’enseignement pour échanger leurs expériences et connaissances, et pour s’ouvrir sur les dernières nouveautés dans les domaines d’enseignement et de la technologie.
Sur l’enseignement des personnes aux besoins spécifiques (handicapés et mal- voyants), M. Zaki a déploré la quasi-absence de formation adéquate pour les enseignants de cette catégorie sociale ainsi que le déficit en moyens pédagogiques et didactiques nécessaires.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *