Congrès international Qualita 2007

Congrès international Qualita 2007

Organisé par le Réseau universitaire francophone pour l’enseignement et la recherche en qualité et sûreté de fonctionnement (Rufereq) et l’université  Abdelmalek Essaadi, ce congrès international se veut une rencontre entre des experts universitaires en qualité. «Ce congrès qui est organisé pour la première fois au Maroc est un lieu de dialogue et de coopération entre les experts en qualité des différents pays du monde», a précisé le président de l’université Abdelmalek Essâadi, Mustapha Bennouna.
De son côté, le président du réseau Rufereq, Jean François Aubry, a indiqué que  son réseau, initiateur de ce grand événement, a acquis une notoriété par son dynamisme et son intervention dans le domaine de partage du savoir-faire entre les chercheurs des pays des deux rives de la Méditerranée.
Ces assises ont connu la participation d’environ 250 experts en «qualité», originaires d’Europe, d’Amérique, d’Afrique et d’Asie. Les organisateurs ont reçu 180 études de recherches en qualité (communications). «150 communications ont été retenues dont une trentaine vont être publiées dans des revues spécialisées au niveau international», a déclaré à ALM M. Bennouna avant de faire remarquer que le Maroc est bien présent dans ce congrès international. «Les experts des pays maghrébins ont présenté 40 communications. 
La totalité des 30 communications a été signée par des chercheurs universitaires marocains alors que la 6ème édition de ce congrès n’a enregistré que trois contributions marocaines», a-t-il affirmé.  
Les travaux de ce congrès ont été axés sur plusieurs thèmes dont notamment «La qualité dans la gestion hospitalière», «La qualité dans la gestion des risques des inondations» ou «La qualité dans la gestion des risques en cas d’incendie». «Le programme a englobé également des sessions plénières sur la qualité dans la formation et l’enseignement supérieur. Nous avons évoqué dans ce cadre, des expériences des pays avancés dans ce domaine particulièrement celles des pays européens ainsi que  quelques cas de réussite enregistrés par le système universitaire marocain», a ajouté M. Bennouna.
Selon les organisateurs, la qualité et la sûreté de fonctionnement sont devenues des priorités pour l’entreprise. Ceci a permis le développement des méthodes et outils performants.
Cette manifestation internationale avait pour objectif de répondre aux attentes des chercheurs et des partenaires socio-économiques en leur offrant un espace d’échanges et de dialogue.

L’action du Rufereq, organisateur du congrès Qualita

Rufereq est d’abord un réseau d’universitaires français qui travaillent en synergie depuis 1992 autour des concepts et des outils de la qualité. La vision systémique des démarches d’amélioration entraîne une pluridisiplinarité qui allie les outils de management, de fiabilité, d’optimisation des processus. Cette action est conduite avec un souci permanent de transfert de technologique qui intervient dans les relations université- industrie ainsi que dans l’élaboration de formations initiales ou continues. La qualité, devenue une priorité pour l’entreprise dans son développement et son accès aux marchés internationaux, le réseau Rufereq s’est assigné pour mission de mettre à contribution le savoir-faire et l’expertise des universitaires et chercheurs au service des besoins techniques des entreprises. Le réseau regroupe actuellement une vingtaine d’établissements universitaires et de grandes écoles, notamment de France, de Belgique et du Québec, et ses travaux constituent une référence en matière de qualité et de sûreté de fonctionnement. Les travaux des experts du réseau, soutenu par le Centre français pour la recherche scientifique (CNRS), couvrent de nombreux secteurs d’activité et apportent des solutions appropriées et viables pour l’entreprise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *