CRI de Laâyoune : 1,56 milliard DH d’investissements en 2011

CRI de Laâyoune : 1,56 milliard DH d’investissements en 2011

Trente dossiers d’investissements ont été approuvés en 2011 par le Centre régional d’investissement
de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra dont le montant dépasse 1,5 milliard DH. Selon le rapport d’activité du Centre régional d’investissement de Laâyoune dont ALM a reçu une copie, durant l’année 2011, 30 dossiers ont été satisfaits lors des réunions de la Commission régionale d’investissement dont une présente un montant supérieur à 200 millions DH dans le secteur du bâtiment et travaux publics. Le montant global des investissements est de 1,565 milliard DH contre 9 projets en 2010 dont le montant d’investissement global s’élève à 2,626 milliard de dirhams. Ces investissements engendreraient la création de 753 emplois. Le secteur du bâtiment et des travaux publics se taille la part du lion avec 79,2% des investissements prévus, suivi du secteur du tourisme, de l’industrie agroalimentaire (10,3%) et des services (0,2%), ajoute le CRI. En ce qui concerne les entreprises créées en 2011, le rapport relève que leur nombre a atteint 184 entreprises dont 96 au profit de personnes morales et 88 en faveur de personnes physiques. D’autre part, le CRI a accordé, au cours de la même année, 245 certificats négatifs pour la création d’entreprises dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics, des services, du commerce, de l’industrie, de l’agriculture, de la pêche maritime et du tourisme. S’agissant de la nature juridique des entreprises, les sociétés à responsabilité limitée occupent la première place avec 222 certificats, suivies des personnes physiques (18 certificats). Le secteur des services se place en premier rang (97 certificats négatifs), suivi des secteurs du commerce (74 certificats), du bâtiment et des travaux publics (59 certificats), de l’industrie (8 certificats), du tourisme (5 certificats), de l’agriculture et de la pêche maritime (2 certificats). Ce rapport rappelle que le CRI n’a épargné aucun effort pour créer une certaine dynamique de l’économie sociale au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, à travers différents programmes et initiatives dont, notamment, la convention-cadre relative à l’insertion des jeunes diplômés de la région dans le secteur de la pêche artisanale et le programme d’aide à la création des PME-PMI dans le domaine de l’externalisation, en partenariat entre le CRI et la société Phosboucraâ, et dont la première phase a débuté le 12 janvier 2006. Et pour assurer le développement de l’investissement espagnol dans la région surtout dans le domaine du tourisme, le Centre recommande la nécessité de l’ouverture d’une ligne maritime reliant l’archipel canarien et les villes portuaires de la région, ainsi que la présence d’un conseiller économique au niveau du consulat général du Royaume à Las Palmas, très proche géographiquement des provinces du Sud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *