Dakhla : 15 milliards DH pour la réalisation de deux parcs éoliens

Prévu sur une superficie de 15.000 ha, le projet de création de deux parcs éoliens d’une puissance de 672 MW à Ntireft (nord de Dakhla) sera  mené par le groupe «Altus et A.M Wind». Une enveloppe de l’ordre de plus de 15 MMDH a été allouée à ce projet de grande envergure. Celui-ci permettra de créer environ 220 postes d’emploi, a-t-on indiqué auprès du Centre régional d’investissement. La même source a souligné qu’un autre groupe espagnol a déposé un dossier d’investissement d’un montant de 753 MDH pour la création d’un parc éolien d’une puissance de 50 MW au point kilométrique 30 sur une superficie de 900 ha. Selon les données de la commission régionale des investissements de Oued Eddahab-Lagouira, celle-ci a approuvé, au cours du 1er semestre de 2009, des dossiers d’investissement totalisant une valeur globale de 17,231 MMDH, un montant record devant permettre la création de 4.295 postes d’emploi. Ces dossiers d’investissement présentés par des groupes d’investisseurs marocains et étrangers portent sur la réalisation d’une série de projets dans les secteurs des énergies (8), du tourisme (10), de l’industrie agroalimentaire(7), des services (6) et du commerce (1). Les dossiers approuvés ont été déposés au cours du 1er semestre de 2009 par des investisseurs italiens, espagnols, allemands et marocains. Selon Abdallah Bouhjar, directeur par intérim du Centre régional d’investissement à Dakhla, il ressort de l’analyse de la répartition du montant d’investissement par secteur d’activité que les énergies s’accaparent plus de 96% du montant global. Dans le secteur du tourisme, il s’agit de projets d’un coût global de 158,75 MDH, se rapportant notamment à la réalisation de villages, campings et complexes touristiques et de sports nautiques sur la baie de Oued Eddahab, aux abords de la lagune de Dakhla (PK25, PK28, PK27 et Laargoub). Au cours de l’année 2008, la commission régionale des investissements avait approuvé 70 dossiers d’investissement d’un montant global de 4 MMDH. Par ailleurs, Oued Eddahab-Lagouira dispose de tous les atouts nécessaires pour un éventuel essor socio-économique. Parmi les secteurs clés de cette région, on trouve en premier lieu le potentiel  agricole. La superficie agricole s’étend sur 1 million d’hectares. À ce jour, l’exploitation agricole est concentrée sur 529,5 ha dans six périmètres irrigués qui s’étalent sur 1 434 ha, dans un rayon de 70 km autour de la ville de Dakhla. L’industrie agroalimentaire arrive en deuxième lieu. Elle regroupe 92 entreprises locales, dont 2 unités de production de glace, 78 unités de congélation, traitement et conditionnement des produits de la pêche et une unité de production de lait de chamelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *