Dakhla : 184 millions DH pour augmenter la production de l’énergie électrique

Dakhla : 184 millions DH pour augmenter la production de l’énergie électrique

Ce projet fait partie du plan d’urgence lancé par Office national de l’électricité (ONE) pour faire face à la croissance rapide de la demande d’électricité nationale, et porte sur l’extension de la centrale existante de Dakhla qui comprend trois groupes Diesel de 7 MW chacun, par la mise en service d’un quatrième groupe Diesel de 16,5 MW. Les travaux d’extension de cette centrale seront assurés par la société finlandaise Wartsila.
Selon Younes Maamar, directeur général de l’ONE, ce projet ambitieux vise à augmenter la capacité de production de la ville de Dakhla en matière d’électricité qui dispose actuellement d’une capacité de production de 20 MW. Ce qui va permettre d’accompagner la croissance économique de Dakhla dans les différents secteurs et de renforcer ses infrastructures et ses installations de production. Quant à Alain Pilot, directeur commercial de la société finlandaise Wartsila Pilot, il s’est réjoui de la signature de ce contrat entre Wartsila et l’ONE qui traduit, selon lui, la confiance et la compréhension mutuelle entre les deux parties. Il a exprimé le souhait de la société de Wartsila d’approfondir sa coopération avec l’ONE. Ce projet vient pour répondre à la hausse de la demande en électricité que connaît la ville, due principalement à l’électrification de la zone industrielle Essalam, et les besoins des unités industrielles opérant dans le port de la ville, ainsi qu’aux demandes de raccordement au réseau électrique des clients (citoyens).
Et dans le cadre «Initiative Chourouk 500MW solaire en 2015», l’ONE envisage la création dans cette ville d’une centrale d’équipement solaires, afin d’assurer la diversification d’approvisionnement pour la satisfaction de la demande en énergie solaire et la valorisation des ressources nationales, à travers la promotion de toutes formes d’énergie. Cette centrale aura une puissance totale de 1 à 3 MW. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme d’équipement à moyen et long termes de l’ONE, destiné à satisfaire les besoins croissants du Royaume en énergie, et de la promotion des énergies renouvelables.  La mise en service commerciale de la centrale est programmée en décembre 2010. 
Signalons que pour la période 2007-2011, l’ONE a engagé de nombreux projets pour la satisfaction de la demande en énergie électrique. Outre le parc éolien de Tanger qui sera mis en service en 2009 et celui d’Essaouira en 2007, l’ONE prévoit la réalisation du complexe hydroélectrique de Tanafnit-El Borj d’une puissance installée de 40 MW et une production annuelle de 210 GWh. Il sera opérationnel en juin 2008.  Un programme de turbines à gaz et groupes diesel est également projeté. La mise en service de ce parc de moyens de pointe de 400 MW est prévue courant 2009 au niveau des sites de Tan Tan (100 MW en groupes diesel) et Mohammedia (3×100 MW) qui constituent les premiers éléments d’un cycle combiné de 450 MW.
Les dates de mise en service prévisionnelles sont fixées à février 2009 pour les groupes diesel de Tan Tan et mai 2009  pour les turbines à gaz. En outre, les parcs éoliens considérés dans le programme d’équipement comprennent notamment les parcs de Tarfaya (200 MW), de Touahar (d’une puissance de 100 MW), de Sendouk (60 MW) et le site de Laâyoune accueillera un parc éolien de 140 MW.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *