Dakhla : 264 MDH pour financer l’habitat économique

Dakhla : 264 MDH pour financer l’habitat économique

L’Agence urbaine de Dakhla vient de publier un rapport dans lequel sont mentionnés ses différentes réalisations et ses projets approuvés pour la première moitié de l’année 2008. Ce rapport fait état d’un total de projets approuvés dont le montant est de 264 millions de dirhams.  Le document précise que 91,82% de ces investissements validés concernent des projets d’habitat de type économique, ce qui devrait générer la production de près de 2.000 nouvelles unités d’habitat d’ici la fin de l’année 2008 et contribuer, en conséquence, au renforcement du parc immobilier local . Parallèlement l’Agence urbaine de Oued Eddahab-Ouesserd  s’est penchée sur la réalisation d’études architecturales  au profit de projets d’intérêt socio-économique dans la région. L’agence a réalisé des  études préliminaires de plusieurs projets socio-économiques et publics au profit de collectivités locales dans la région, comme les études relatives à la réalisation d’un Palais des congrès à Dakhla, de projets prévus dans le village de pêcheurs Lamiaque, ainsi que des projets d’habitat supervisés par la société d’aménagement Al-Omrane.    
L’agence s’est aussi engagée dans opérations de recasement des habitants des « campements Al-Wahda », pour leur permettre d’accéder à la propriété et d’améliorer leur cadre de vie et contribuant par la même à l’éradication de toutes formes d’habitat insalubre dans la ville et au renforcement du tissu urbain.     
La même source précise, dans ce sens, que près de 2.500 familles de ces campements ont bénéficié, jusqu’à fin juin dernier, de lots de terrain et d’aides financières et en matériels, pour les encourager à construire de nouvelles habitations au lotissement « Al-Wahda » dans le cadre du nouveau programme d’habitat de la ville de Dakhla. Les travaux d’aménagement du terrain destiné à accueillir l’ensemble des personnes bénéficiaires de ce programme sont en cours de réalisation et ont atteint  un taux d’avancement estimé à 80%. Au niveau des  actions d’aménagement et de planification, l’agence supervise une série d’opérations et d’études, comme celle relative à la l’élaboration d’une charte architecturale urbanistique et paysagère de la ville de Dakhla et à la conception du projet urbain.
En ce qui concerne  la couverture des centres urbains et ruraux en documents urbains, l’agence assure  le suivi de l’étude liée au Plan directeur d’aménagement urbain de la baie de Oued-Eddahab. Aussi  elle  s’attelle à la réalisation des plans de développement des centres de Bir Anzarane et de Bir Gandouz.
Pour ce qui est du deuxième semestre de l’année en cours, l’agence s’est fixée comme objectif, après l’analyse de la situation existante, le lancement de quatre études, se rapportant notamment à l’élaboration du plan de développement du centre urbain Imlili et du plan vert de la ville de Dakhla, à la restructuration des quartiers sous équipés dans la ville et à l’identification au développement des centres ruraux émergents susceptibles de devenir des pôles socio-économiques dans la région.
Ce rapport souligne que l’agence demeure engagée à inscrire l’ensemble des actions et opérations d’aménagement proposées dans le cadre d’une vision générale et prospective qui participe à la valorisation de l’espace social et économique et adapté aux spécificités locales et aux exigences d’un développement régional  intégré.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *