Dakhla : 330 MDH investis dans l’immobilier

Selon un rapport sur le bilan d’activités durant le premier trimestre de l’année en cours de l’Agence urbaine de Dakhla, quelque 94 dossiers de construction dotés d’un investissement global de 330 millions de dirhams ont été approuvés au cours des trois premiers mois de l’année 2009 par l’Agence urbaine de Dakhla. Le rapport précise que 70% de ces investissements validés concernent des projets d’habitat de type économique, ce qui devrait générer la production de près de 198 nouvelles unités. S’agissant des actions d’aménagement et de planification ciblées pour redynamiser le paysage urbain, l’Agence supervise une série d’opérations et d’études qui, en définitive, convergent toutes vers l’amélioration du cadre de vie des citoyens et l’accompagnement du développement économique et démographique que connaît la région.
D’après ce rapport, ces études auront un impact positif sur le processus de développement intégré dans la région et contribueront à la requalification et à la gestion efficace des centres urbains existants dans la région. Ces études concernent l’élaboration des plans de développement des centres d’Imlili, de Bir Anzarane et de Bir Gandouz et d’une charte architecturale urbanistique et paysagère de la ville de Dakhla. Elles concernent également l’aménagement du boulevard Al-Walae, la qualification des quartiers sous-équipés (Salam, Salam A et Rahma), la construction du complexe artisanal «4 Mars» et l’aménagement d’une place publique au quartier Rahma. Le même document souligne que l’Agence demeure engagée à inscrire l’ensemble des actions et opérations d’aménagement proposées dans le cadre d’une vision générale et prospective qui participe à la valorisation de l’espace social et économique voire adaptée aux spécificités locales et aux exigences d’un développement régional intégré. Après avoir souligné l’expansion urbanistique de la ville de Dakhla en faveur des efforts importants engagés par les autorités publiques pour renforcer le processus de développement local, l’Agence met l’accent sur la nécessité de redoubler les efforts et de développer les mécanismes de travail en vue de doter la région d’infrastructures développées et assurer une meilleure gestion de toutes ses composantes urbaines. Parmi les actions de l’Agence au cours de l’année 2009, figurent le suivi du Plan Vert de la ville de Dakhla, l’étude d’identification et de développement des centres émergents dans la région, le suivi du schéma directeur d’assainissement liquide et solide de Dakhla, l’étude de développement touristique de la région d’Oued Eddahab-Lagouira et le suivi de la réalisation d’une zone franche à Dakhla.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *