Dakhla : 7.933 inscrits pour les programmes d’alphabétisation

L’effectif des personnes inscrites aux programmes d’alphabétisation au niveau de la région de Oued Eddahab-Lagouira devrait augmenter sensiblement au cours de l’année 2008-2009 pour atteindre le chiffre de 7.933 inscrits contre 2.586 bénéficiaires au terme de l’année écoulée, selon des estimations établies par l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) à Dakhla. Elaborée sur la base des données fournies par les différents intervenants dans la mise en œuvre de ces programmes, la carte prévisionnelle qui trace les effectifs des bénéficiaires des programmes d’alphabétisation au niveau de la région de Oued Eddahab-Lagouira indique que plus de 6.213 personnes seront formées par les secteurs gouvernementaux, tandis que 1.720 inscrits seront formés par des associations. Le nombre de ces inscrits atteindra 3.873 personnes (3.633 femmes) en milieu urbain contre 4.060 (80 femmes) en milieu rural. Ces effectifs qui seront encadrés par 173 formateurs, suivront leurs cours dans 189 centres (dont 58 en milieu urbain et 131 en milieu rural). Ces données ont été présentées, mardi 11 novembre, en marge d’une réunion de la commission de l’alphabétisation et de l’éducation formelle relevant de l’AREF. Laquelle réunion a été tenue dans le cadre des préparatifs pour la 7ème session du conseil d’administration de l’Académie.
Cette rencontre a été marquée par un exposé sur le bilan et les perspectives des programmes d’alphabétisation et de soutien scolaire, présenté par M. Sass, chef du service de lutte contre l’analphabétisme et la promotion de l’éducation informelle.
M. Sass a mis en exergue les «résultats notoires enregistrés en matière de lutte contre l’analphabétisme au niveau de la région».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *