Dakhla : L habitat et l aménagement urbain en débat

Dakhla : L habitat et l aménagement  urbain en débat

La situation actuelle du secteur de l’habitat et de l’aménagement urbain a été au centre du débat lors d’une rencontre tenue récemment à Dakhla, chef-lieu de la région d’Oued Eddahab-Lagouira.

Cette rencontre a réuni les responsables de ce secteur, élus et acteurs associatifs, venus discuter de la situation actuelle de l’habitat et de l’aménagement urbain, notamment les sujets relatifs à la requalification urbaine, la restructuration des habitations et quartiers sous-équipés, l’amélioration et l’extension du réseau routier, la généralisation de documents d’urbanisation, la création de nouveaux services publics, l’implantation d’entreprises et l’accompagnement social des populations.

Les participants à ces journées ont mis l’accent sur plusieurs projets structurants qui seront prochainement lancés à Dakhla, qui a choisi d’adopter une approche multidimensionnelle dans le but de corriger les dysfonctionnements enregistrés au niveau de l’aménagement urbain de la ville. Dans son intervention, Hayat Sabri, directrice de l’Agence urbaine de Dakhla, a souligné que cette nouvelle approche a pour ambition d’accompagner les secteurs prometteurs porteurs de développement économique, notamment le tourisme, l’industrie, la pêche maritime et l’agriculture.

Autant de projets qui, à l’horizon 2020, feront de cette ville côtière un pôle très compétitif. Et qui se veut une approche multidimensionnelle, globale, intégrée et contractuelle adoptée pour faire de Dakhla un espace favorable à la création d’opportunités d’emploi et de richesse tout en accordant un intérêt particulier aux besoins des citoyens.

D’après elle, les orientations générales en matière d’habitat et d’aménagement prennent en compte différents aspects ayant trait notamment à l’architecture. Parmi les projets élaborés, le plan régional de l’aménagement territorial, le plan d’aménagement et le projet urbain de Dakhla. Des projets déjà réalisés et qui ont contribué au rayonnement de la ville aux niveaux local, national et international.

Cette dynamique de rénovation s’inscrit dans le cadre d’une vision globale visant à redéfinir l’image de cette ville saharienne et à mettre à niveau ses infrastructures de manière à contribuer à l’amélioration du cadre de vie des citoyens.

Les autres intervenants ont souligné la nécessité de plus de cohérence des politiques gouvernementales sectorielles et qui s’impose plus que jamais pour la réussite des chantiers ouverts à Dakhla en vue de permettre aux décideurs locaux de mettre en place une feuille de route prospective devant assurer un espace urbain prometteur en matière de création de richesse et de développement durable.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *