Dakhla : Le Plan Maroc Vert consacre 100 MDH à l’élevage camelin

Dakhla : Le Plan Maroc Vert consacre 100 MDH à l’élevage camelin

Le Plan Maroc Vert régional a consacre 100 millions de dirhams à la mise à niveau de l’élevage du dromadaire dans la région d’Oued Eddahab-Lagouira. Une enveloppe qui permettra de développer ce genre d’élevage ainsi que l’amélioration et la valorisation des produits camelins. Selon un rapport de la direction régionale de l’agriculture de Dakhla, ce projet sera étalé sur 10 ans et devrait bénéficier à plus de 300 éleveurs. L’élaboration de ce projet s’est faite suite à un diagnostic effectué par les services locaux du ministère de l’agriculture pour recenser les atouts de cette région en matière d’élevage camelin, qui demeure intimement lié à la culture des provinces du Sud et constitue la principale activité agricole exercée vu les conditions naturelles rigides marquant les provinces du Sud. En outre, cet élevage est essentiellement à caractère nomade mais tend vers la sédentarisation autour des oasis et des grandes agglomérations urbaines. Selon le même rapport, ce projet prévoit la création et l’équipement de six centres de collecte de lait et six autres pour la collecte de fourrages, l’aménagement et l’équipement d’une usine de traitement de lait à Taouarta, la valorisation des produits camelins, l’acquisition de dromadaires mâles pour l’amélioration de la race, ainsi que la mise en place du système de suivi et d’encadrement sanitaire du cheptel. Il porte également sur l’équipement de zones pastorales de points d’eau pour le breuvage des dromadaires, la réalisation d’une étude sur l’amélioration des parcours de pâturage, la mise en place de mécanisme de labellisation des produits camelins, outre l’organisation des producteurs et des éleveurs au sein de structures professionnelles en mesure de qualifier le secteur. D’après ce rapport, ce projet devra contribuer à l’augmentation à l’horizon 2020 de 150% de la production de lait pour atteindre 10.000 tonnes, de 93% de la production de viandes qui s’élèvera à 500 tonnes et de 110% des jours de travail offerts dans le secteur. Par ailleurs, le nombre de camelins s’élève à plus de 25.000 têtes dans la région d’Oued Eddahab-Lagouira. Dans cette région, la production de la viande rouge est estimée à 258 tonnes, alors que la production annuelle de lait camelin s’élève à quelque 4 millions de litres.
Pour rappel, le Plan Maroc Vert prévoit dix-sept projets dotés d’un investissement global de 712 millions de dirhams dans cette région. Une grande partie de ces projets portera sur l’extension des superficies consacrées aux cultures de primeurs pour atteindre 1000 ha à l’horizon 2020 et l’augmentation de la production de ces cultures qui devrait passer de 40.000 tonnes actuellement à 76.000 tonnes en 2013 et à 116.000 tonnes en 2020.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *