Dakhla : Le tiers des habitants du camp Al Wahda relogé en trois mois seulement

Dakhla : Le tiers des habitants du camp Al Wahda relogé en trois mois seulement

Dans le cadre du nouveau programme d’habitat lancé dans les villes du sud du Maroc, pour éliminer toutes forme d’habitat insalubre, plus de 920 familles sur un total de 3000 mille ont bénéficie de lots de terrain équipés, en plus d’un soutien financier estimé à 16.000 DH, et une aide constituée de 5 tonnes de ciment et d’une tonne de fer ainsi que d’un accompagnement technique à chaque étape de la construction.
Selon un rapport sur la lutte contre l’habitat insalubre à Dakhla, élaboré par l’Inspection régionale du Dakhla du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, l’opération de relogement des habitants du camps d’Al Wahda se poursuivra en trois grandes étapes dans la perspective de l’éradication de l’habitat insalubre dans ce camps d’ici la fin de l’année, poursuit le rapport, soulignant que l’opération se déroule en toute transparence.  L’attribution des lots, qui se déroule par un tirage au sort, est supervisée par une commission présidée par le wali de la région et composée des représentants des autorités locales, des élus, de l’inspection régionale de l’habitat et de l’urbanisme, de l’agence urbaine, de la société Al Omrane Sud, des biens domaniaux et de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume. Ce rapport ajoute que cette opération de relogement bénéficiera aussi aux habitants de la localité d’Al Haraith (2.526 ménages) ainsi que ceux du centre-ville (220 ménages). Et pour assurer la réussite de ce programme, le contrôle des constructions et l’assistance technique aux bénéficiaires se déroulent au niveau d’un guichet unique mis en place à proximité du lotissement de la ville Al Wahda, où sont réunies l’Inspection régionale de l’habitat et de l’urbanisme, l’Agence urbaine, la municipalité de Dakhla et la société Al Omrane Sud. Ce projet s’inscrit dans le cadre du nouveau plan de l’habitat et de l’urbanisme (2008-2012). Celui-ci concerne l’équipement de 13.298 lots de terrain, soit un investissement de 744 millions de dirhams. Il sera réalisé sur une superficie d’environ 310 ha, répartie en plusieurs centres urbains. Ce programme, auquel l’Etat contribuera à hauteur de 552 millions de dirhams, permettra le relogement de 3.298 familles, et répondra aux besoins de quelque 6800 autres familles. Il permettra, par ailleurs, de doper le marché du foncier avec 2.200 lots de terrain au niveau de la province de Oued Eddahab. Dans la province d’Aousserd, il sera procédé au relogement de 500 familles, et à l’équipement de 500 lots de terrain au profit de catégories sociales à besoins spécifiques. L’objectif de ce programme est d’assurer une offre abondante du foncier destiné à l’habitat, de répondre aux besoins de la population, de lutter contre l’habitat insalubre, de promouvoir le marché du foncier, et de contribuer à l’essor socio-économique que connaît la région de Oued Eddahab-Lagouira.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *