Dakhla : recasement des habitants du bidonville de Lahraït

Dakhla : recasement des habitants du bidonville de Lahraït

Quelques mois après l’achèvement des opérations de recasement de l’ensemble des 3.106 ménages des campements Al-Wahda à Dakhla, le tour est venu aux résidants du bidonville de Lahraït d’accéder à de nouveaux logements dans le cadre d’une vision globale visant l’amélioration des conditions de vie de toutes les catégories sociales. A cet égard, une délégation officielle a récemment présidé une première opération de démolition de baraques de Lahraït, annonçant ainsi le lancement effectif des opérations de recasement des habitants de ce bidonville, considéré comme étant le dernier groupement d’habitations insalubres à Dakhla et dont l’éradication permettra de proclamer le chef-lieu de la région de Oued Eddahab-Lagouira une «ville sans bidonvilles».
Initié dans le cadre du nouveau programme de l’Habitat et de l’urbanisme de la région de Oued Eddahab-Lagouira, le recasement des habitants de Lahrait intervient en concrétisation des efforts consentis par l’ensemble des partenaires locaux pour pallier les dysfonctionnements constatés. Ce recasement ambitionne également de doter les différents centres d’équipements et d’infrastructures nécessaires et de valoriser toutes les potentialités locales ainsi que les facteurs d’attractivité de la région pour renforcer son essor socio-économique. La ville de Dakhla a été dotée d’un projet de développement urbain (PDU) d’une enveloppe de 300 millions de dirhams, étalé sur une durée de trois ans (2009-2012), et axé notamment sur l’éradication des quartiers insalubres, l’assainissement solide et liquide de la ville, outre la mise à niveau de Dakhla et sa requalification, en vue de développer son positionnement en tant que ville à vocation touristique.
La première tranche de l’opération de recasement de Lahrait concerne 206 ménages, qui ont bénéficié de lots de terrain équipés d’une superficie variant entre 73,5 et 98 m2 au terme d’une opération de tirage au sort organisée la semaine dernière. Des opérations similaires de tirage au sort suivront, jusqu’à l’attribution des lots de terrain à l’ensemble des habitants de Lahraït, qui compte 1.998 ménages et qui seront recasés sur une superficie de 50 hectares dans le cadre des opérations d’auto-construction aux lotissements Nahda et Al-Wahda. Mobilisant une enveloppe budgétaire estimée à 78 millions DH, le recasement des habitants de Lahrait au sein d’un lotissement équipé d’une superficie d’environ 48 hectares, s’inscrit dans le cadre du nouveau programme d’habitat de Dakhla, qui a déjà permis le recasement de l’ensemble des familles (3.106) résidant dans les camps Al-Wahda pour un budget de 201,2 millions DH au sein d’un lotissement équipé de 81 ha, soit un budget global de 280 millions DH pour des lotissements viabilisés de 129 Ha, selon des données fournies par l’inspecteur de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace au sein de la région, Amil Mourad. Lancé en avril 2008, le nouveau programme de l’habitat et de l’urbanisme vise, entre autres, de garantir un logement décent aux différentes catégories sociales de la région et d’éradiquer l’habitat insalubre conformément aux objectifs et aux programmes de l’Initiative nationale pour le développement humain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *