Dakhla : Rencontre sur l’intelligence territoriale

Les travaux de la rencontre internationale «Intelligence territoriale et développement régional par l’entreprise, expériences internationales comparées» ont débuté lundi à Dakhla, avec la participation d’une pléiade d’experts nationaux et étrangers. Initiée par l’Association d’études et de recherches pour le développement (AERED) et l’Association internationale francophone d’intelligence économique (AIFIE), cette rencontre, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, sera l’occasion d’analyser plusieurs expériences relatives aux stratégies d’intelligence territoriale, ainsi que leurs enjeux et perspectives. Les participants débattront de plusieurs thèmes, à savoir «les politiques d’intelligence territoriale, expériences internationales comparées», «les grappes d’entreprises et dynamique des territoires» et «le management du développement régional: organisation et instruments innovants». Organisée en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, le ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies et l’Agence pour la promotion et le développement des provinces du Sud, cette rencontre de deux jours se penchera également sur «le partenariat universités-entreprises-région: résultats et perspectives d’évolution», «les dynamiques régionales : concurrence et coopération», «la sécurité économique des territoires» et «le financement et l’attractivité des territoires». Les participants traiteront aussi des leviers facilitant le développement des régions à travers notamment le rôle dynamique que joue l’entreprise (Grands groupes et PME) en tant que catalyseur du développement territorial et des «invariants» à partir desquels les stratégies d’intelligence territoriale pourront se développer. Cette rencontre sera couronnée par l’Appel de Dakhla qui tracera le cadre futur de la coopération entre les experts et les institutions en matière d’intelligence économique et territoriale et ce au service des entreprises et du développement régional dans leurs pays respectifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *