Dakhla : Session de formation au profit des associations locales

Dakhla : Session de formation au profit des associations locales

Une session de formation pour le renforcement des capacités des acteurs locaux vient de démarrer à Dakhla au profit de 80 acteurs associatifs de la province d’Oued Eddahab. Cette session organisée dans le cadre du volet formation de l’Initiative nationale de développement humain (INDH) vise à permettre aux bénéficiaires de développer leurs compétences opérationnelles et managériales et contribuer à favoriser les conditions professionnelles par le transfert de connaissances et de compétences nouvelles nécessaires à la prospérité de leurs projets et activités génératrices de revenus (AGR). Ainsi, cette formation de 4 jours bénéficie aux membres de la société civile de la province d’Oued Eddahab qui seront initiés aux techniques de montages et de gestion des activités génératrices de revenus pour encourager ce genre de projets qui jouent un rôle important dans la réduction de la pauvreté. Dans ce sens, cette formation a traité plusieurs thématiques en relation avec le montage et la conduite des activités génératrices de revenus, dont les phases d’élaboration d’un projet, les contraintes et difficultés de conduite d’un projet ainsi que l’élaboration du business plan ou plan d’affaires. D’après Mohamed Mahmoud Laaribi, membre de la division des affaires sociales de la wilaya d’Oued Eddahab-Lagouira, cette session de formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs de l’INDH et vise à appuyer et à améliorer les capacités des acteurs locaux qui en bénéficient notamment en ce qui concerne la méthodologie et les différentes techniques et étapes de conduite et de réussite de leurs activités. Cette session de formation a été encadrée par deux experts qui ont traité une série de thèmes liés notamment à la manière d’établir le diagnostic des AGR, aux procédés de conception, de gestion administrative et financière et de planification stratégique, ainsi qu’aux moyens de transcender les obstacles et les problèmes rencontrés tout au long de la réalisation de ces projets socio-économiques. Pour rappel, le nombre de projets générateurs de revenus approuvés par le comité provincial de développement humain dans la province d’Oued Eddahab au titre de l’année 2011 dans le cadre du programme transversal de l’INDH s’élève à 10 sur un total de 15 projets, pour une valeur de plus de 2,6 millions DH. Alors qu’un montant de 4 millions DH sera réservé au programme urbain. Ces projets générateurs de revenus, conçus par des associations locales, ont porté sur plusieurs secteurs d’activités. Entre 2005 et 2010, le nombre des projets inscrits dans le cadre des programmes de l’INDH dans la province d’Oued Eddahab s’élève à 166 projets, pour un coût global de près de 143,818 millions de dirhams, dont la contribution de l’INDH s’élève à 72,639 millions.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *