Dakhla : Session de formation pour une meilleure gestion de l’INDH

Dakhla : Session de formation pour une meilleure gestion de l’INDH

Une soixantaine d’acteurs et d’intervenants dans le domaine du développement local   bénéficient de cette formation organisée par le comité provincial du développement humain dans la province de Oued-Eddahab, en application du plan provincial du programme de l’Initiative nationale pour le développement humain (l’INDH) au niveau de la province, dans son volet relatif à la formation et au renforcement des capacités.
Cette session se déroule sous la supervision de l’expert et spécialiste en matière de développement humain,  Hamid Al-Boukhari, et connaît la participation de représentants d’instances élues, d’associations et des services extérieurs, ainsi que de jeunes diplômés, pour renforcer leurs capacités en matière de gestion et de suivi des projets, afin de faciliter l’évaluation de l’état d’avancement de ces projets, tant sur le plan technique que sur le plan de l’utilisation du budget.
Les participants à cette session suivent  une série d’exposés et de présentations thématiques axées autour de plusieurs points liés notamment aux manuels et procédures de l’INDH, aux mécanismes de développement de la gestion des projets sociaux selon une approche participative, au diagnostic participatif, à la convergence des actions de développement, aux techniques de communication. Entre autres, les sessions pareilles permettent de prendre note des remarques et propositions formulées par les participants sur ce nouveau système, conformément à l’esprit de l’INDH qui prône les valeurs de la participation et de la concertation avec tous les acteurs dans la mise en oeuvre des projets et des actions de développement.
Les bénéficiaires de cette formation ont souligné que l’importance doit être donnée à  l’axe de formation continue dans les programmes de l’INDH, en accordant un intérêt particulier au renforcement des capacités, au niveau local, des acteurs de développement, pour garantir la mise à niveau du capital humain, qui reste l’élément vital pour la réussite des différents programmes de l’INDH.
Signalons que pour le compte du programme de l’INDH 2008 dans la province de Oued-Eddahab , des projets importants ont été adoptés au mois d’avril dernier, et qui consistent par exemple dans la construction d’une salle multimédia à l’école Mohammed V dans le quartier Al Amal-Laftihat, le renforcement du réseau d’éclairage public et le lancement d’une opération de boisement au quartier Al Markazi ainsi que la construction d’une maison de jeunes et d’une salle multimédia au lycée Al Fath et l’équipement d’un foyer féminin au quartier Assalam. Ces différents projets rentrent dans le cadre de la volonté de faire hisser le niveau de vie des citoyens de cette partie du Royaume.
C’est ainsi qu’une enveloppe de 9,4 millions dirhams a été accordée, au titre de l’année 2008, à cette province dans le cadre du programme transversal et du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain. Alors que pour 2006 et 2007, quelque 21 projets, dotés d’une enveloppe budgétaire de 13,51 millions dirhams ont été réalisés dans la province de Oued-Eddahab dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *