Dar El Mouwaten à Essaouira : une structure de proximité pour lutter contre la précarité sociale et économique

Dar El Mouwaten à Essaouira : une structure de proximité pour lutter contre la précarité sociale et économique

La Maison du Citoyen d’Essaouira (Dar El Mouwaten) joue un rôle de premier plan en matière de lutte contre la précarité sociale et économique , ce qui milite en faveur de la dynamisation de son action pour lui permettre d’être au diapason des mutations que connaît la société dans différents domaines.
Le développement des outils organisationnels et de gestion de cet établissement, relais de l’Entraide nationale pour les actions de proximité, et son ouverture sur son environnement, ainsi que le développement de canaux de communication avec les bénéficiaires, sont autant d’actions nécessaires pour lui permettre de rehausser ses capacités de formation et de fournir des prestations de qualité aux populations ciblées, selon les conclusions d’une journée d’étude, organisée récemment dans la Cité des Alizés.
Le nombre des bénéficiaires des prestations de cet établissement est passé d’environ 8.000 au titre de l’année 2005, à quelque 15.060 en 2012.
La principale mission de cet établissement, point de convergence d’ONGs, de femmes, de jeunes et d’enfants, est de répondre aux besoins des citoyens en matière de formation, de développement des capacités et d’intégration économique et sociale, a souligné le délégué provincial de l’Entraide nationale, Abdelali Maâzouz.
Les engagements pris par la délégation provinciale de l’Entraide nationale à Essaouira, dans le cadre d’une convention avec la société civile, incitent à la coordination des efforts en vue de consolider et d’assurer la pérennité de l’action commune au profit des couches sociales démunies ou en situation de précarité, a-t-il expliqué, notant que l’approche partenariale est à même de permettre de renforcer le rôle de la Maison du Citoyen au sein de son environnement socio-économique.
Les points de séquence avec les programmes de l’Initiative nationale du développement humain (INDH) constituent des articulations propices pour l’élaboration de projets sociaux concernant notamment les centres d’accueil et d’hébergement, les centres sociaux multifonctionnels, les internats, les centres de protection sociale, ainsi que pour des actions se rapportant au renforcement des capacités des associations opérant dans le domaine de l’action sociale.
Les associations œuvrant dans l’espace de la Maison du Citoyen assurent des formations dans des domaines aussi utiles que variés, comme la couture traditionnelle et moderne, la coiffure, la cuisine et la céramique.
Ces formations sont destinées pour l’essentiel aux femmes dans une situation de précarité, en vue de les aider à améliorer leur niveau de qualification et d’intégrer le marché du travail ou de créer des microprojets générateurs de revenus et de sortir ainsi du cercle de la vulnérabilité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *