Des abattoirs à la hauteur de Tanger-Métropole

Des abattoirs à la hauteur  de Tanger-Métropole

Le secteur de l’abattage à Tanger est promis à un bel avenir. La perle du nord sera dotée de nouveaux abattoirs municipaux ultramodernes et répondant aux normes internationales exigées. La réalisation de ce projet sur une superficie de 4 ha à la périphérie (au sud de la ville) s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux programme royal Tanger-Métropole.

Ce nouveau projet vient, en effet, en remplacement des actuels abattoirs municipaux, situés au cœur du lit de l’Oued Mghougha. L’état de ces derniers laisse à désirer, en raison du manque d’entretien et des crues à répétition en temps de pluies, notamment celles survenues au mois d’octobre 2008.

A l’instar des autres établissements communaux (dont la gare routière, le marché de gros des fruits et légumes et la décharge publique), le programme Tanger-Métropole prévoit le transfert des abattoirs municipaux à l’extérieur de la ville, plus précisément sur la rocade n° 9 sud, reliant les deux grandes routes nationales (RN1) et (RN2). «Le transfert de ces équipements communaux, devenus très encombrants au trafic routier au centre-ville, s’assigne parmi ses objectifs majeurs de désengorger les principales artères du périmètre urbain de Tanger», selon des responsables de ce projet.

Les futurs abattoirs municipaux de Tanger nécessiteront un investissement global de plus de 48 millions DH. Ces locaux, inspirés de certaines expériences réussies au niveau international, sont plus spacieux et bien équipés dans le strict respect de l’environnement. Et ce contrairement aux actuels abattoirs municipaux, qui se présentent comme une véritable source de pollution pour Mghougha et des lieux avoisinants.

Soulignons que le nouveau projet sera aménagé de plusieurs espaces d’égorgement, bien séparés de ceux dédiés au stockage des viandes. Les futurs abattoirs abriteront, en plus des chambres froides, des services administratifs et de gestion de ces locaux. Ils permettront ainsi de mieux répondre aux exigences quantitatives et qualitatives d’une population en croissance constante.

Il est à noter que le programme Tanger-Métropole prévoit aussi, au grand bonheur des professionnels, de consacrer une enveloppe de 22 millions DH pour la réalisation d’un marché de bétail mitoyen aux futurs abattoirs municipaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *