Dr Ben Rahal Khalid : «Plus de 140 médecins ont bénéficié de la formation»

Dr Ben Rahal Khalid : «Plus de 140 médecins ont bénéficié de la formation»


ALM : Quels sont les objectifs de cette rencontre ?
Dr Khalid Ben Rahal : Les objectifs de ces journées médico- chirurgicales ont notamment porté sur la formation continue des médecins de la région de Tadla-Azilal. De surcroît, notre but était d’actualiser l’ensemble des connaissances médicales, chirurgicales de tous les médecins participant à cette rencontre dans la mesure où le domaine médical est un univers qui connaît des changements perpétuels.

Combien de personnes ont pu bénéficier des journées médico- chirurgicales?
Douze encadrants ont participé à cette rencontre des encadrants et des congressistes. Les médecins de Tadla-Azilal qui ont bénéficié de cette formation sont au nombre de 140. Les interventions des professeurs, des chirurgiens, des médecins ont porté sur un grand nombre de maladies comme le cancer des poumons et de l’estomac, la cardiologie, les kystes hydatiques, les plaies de la main, le pied diabétique, etc. Lors des 9èmes journées organisées en 2008, les participants avaient débattu d’autres maladies comme les goitres, le cancer du col de l’utérus et du sein, les hépatites B et C, le traitement arthroscopique des lésions de la coiffe des rotateurs, etc.

Quelles sont vos perspectives d’avenir?
Après chaque organisation, on procède toujours à une évaluation des réalisations, des problèmes rencontrés, des thèmes présentés ou débattus. Des ateliers seront prochainement organisés. Ils porteront notamment sur l’arrêt cardio-respiratoire, la conduite à tenir devant une personne au coma, la prise en charge des malades atteints d’hépatite virale. Des caravanes médicales seront également organisées dans les zones les plus enclavées de la région. Nous voudrons que nos confrères assistent toujours à ces journées pour que nos débats soient fructueux. Nous tablons aussi sur la création d’un Bulletin médical de Tadla-Azilal en vue de mettre en exergue les expériences et les recherches de nos confrères de Tadla-Azilal.

Quelles sont les contraintes qui entravent la réalisation des résultats escomptés?
L’Association ne dispose même pas d’un local où l’on peut se réunir. En outre, certains laboratoires pharmaceutiques ne s’engagent pas dans cette formation médicale. On manque aussi de matériel médical et de moyens pour organiser un grand nombre de caravanes médicales. Notons que la formation médicale est la pierre angulaire de l’amélioration de la qualité des soins. Par rapport aux précédentes journées qui ont été organisées en 2008, d’énormes progrès ont été réalisés pendant les 10èmes journées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *