El Jadida glorifie le patrimoine équestre

El Jadida glorifie le patrimoine équestre

La région des Doukkala s’ouvre à nouveau aux sports équestres. Inauguré, mardi 20 octobre 2009, par SM le Roi Mohammed VI, le Salon du cheval d’El Jadida fête jusqu’au 26 octobre sa deuxième année sous le thème «Une seconde édition pour glorifier le patrimoine équestre marocain». En effet, cet événement, qui se tient à l’hippodrome Princesse Lalla Malika, mettra en relief les traditions équestres nationales. Ainsi, quelque 150. 000 visiteurs goûteront à l’art hippique d’ici et d’ailleurs. Et ce à travers une palette d’animations et de démonstrations riches et diversifiées, comprenant des galeries, des stands et des compétitions. En marge du Salon , un projet euro-méditerranéen de promotion de la filière équine dans les pays du Maghreb a été étudié, jeudi 22 octobre 2009, à El Jadida par des experts Marocains, français, algériens et tunisiens . Selon les responsables, cette initiative a pour ambition de dégager des pistes de coopération entre les pays du Maghreb et d’Europe. Et ce, pour aboutir à des projets de partenariat qui pourraient être financés par l’Union européenne. Lors de cet examen, les participants à ce projet, initié par le Maroc et la France, se sont penchés sur l’aspect technique de cet éventuel partenariat euro-méditerranéen et maghrébin. La deuxième édition du Salon du cheval d’El Jadida présente de nombreuses nouveautés. Le comité d’organisation a augmenté la superficie de l’événement de 50%, atteignant ainsi les 9 hectares dont 13.000 m2 couverts. Le salon organise, également et pour la première fois, un concours international de sports équestres. De même, plusieurs pays étrangers prennent part à cette manifestation. Outre le Qatar, invité d’honneur de l’édition, la France, l’Espagne, la Hongrie et d’autres pays africains et arabes y sont conviés. Durant cette manifestation, initiée par l’Association du Salon du cheval (ASC), plus de 600 chevaux de différentes races défilent sous les spots. Tbourida, expositions et spectacles sont au programme de l’événement. Parallèlement, des pavillons ont été aménagés pour accueillir 72 exposants dont 50 privés, 10 institutionnels et 12 internationaux. Inspirés du monde équestre, ces espaces mettent en valeur la place prépondérante de ce noble animal dans l’identité culturelle nationale.
S’inscrivant dans une optique socio-économique, le Salon du cheval d’El Jadida offre aux différentes structures institutionnelles l’occasion de faire connaître leurs stratégies, programmes et produits. Dans ce sens, une exposition (équipement, produits vétérinaires et autres) est dédiée aux professionnels. Concernant le volet culturel, un espace Musée est ouvert aux visiteurs pour découvrir les différents manuscrits ainsi que les œuvres d’art antiques. Par ailleurs, un espace Galerie tracera l’histoire du cheval à travers les siècles. D’autre part, un programme scientifique et ludique est prévu à cette édition. Des conférences portant sur des thèmes relatifs à la reproduction et l’élevage équins seront animées par d’illustres experts du monde hippique. De plus, des promenades, initiation à l’équitation pour enfants, championnat maréchalerie égayeront le passage des visiteurs à ce Salon.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *