Fatima Zohra Soussi Niaimi : «Nous offrons une consultation pluridisciplinaire»

Fatima Zohra Soussi Niaimi : «Nous offrons une consultation pluridisciplinaire»

ALM : La commune rurale El Bahraouiyine constitue la deuxième étape du projet de «la Caravane médicale pluridisciplinaire». Quelle est la population ciblée par ce projet ?
Fatima Zohra Soussi Niaimi : C’est une deuxième caravane après celle organisée, précédemment, dans la commune rurale Melloussa. Ce projet transversal financé par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) profite aux habitants des sept communes rurales Fahs Anjra. Nous travaillons sur ce projet transversal depuis mars 2009. Ce qui nous a permis d’organiser plusieurs séances de sensibilisation au profit de la population cible pour les informer sur les objectifs de cette caravane.

Quels sont les objectifs principaux de cette deuxième caravane destinée aux habitants d’El Bahraouiyine ?
Nous avons organisé cette caravane en partenariat avec l’Association des œuvres sociales des employés de cette commune rurale. Comme c’était le cas à Melloussa, cette deuxième caravane a été précédée par l’organisation de séances de sensibilisation au profit des habitants d’El Bahraouiyine à la maison des jeunes, aux locaux de l’Entraide nationale et dans des écoles. En plus des affiches, la date et le lieu de la caravane ont été évoqués lors du sermon du vendredi pour encourager les habitants à s’y rendre. Nous offrons, au cours de cette caravane, une consultation pluridisciplinaire. C’est pourquoi l’équipe médicale de cette caravane comprend sept médecins spécialistes: un gastro-entérologue, un gynécologue, un pneumologue, un pédiatre, une cardiologue, un traumato et un neurochirurgien. Huit autres médecins généralistes et des infirmiers y sont mobilisés.

Est-ce que cette caravane vous a-t-elle permis de découvrir les pathologies les plus répandues dans la province de Fahs Anjra ?
Les communes rurales de Fahs Anjra ne disposent pas, actuellement, d’une carte sanitaire. Pour les préparations de ce projet de caravane médicale, nous avons contacté la délégation de la santé et les dispensaires pour avoir des données et des indicateurs qui nous ont permis de mieux connaître les pathologies émergentes dans la province Fahs Anjra. D’ailleurs, nous avons projeté au début du lancement de ce projet d’établir une carte sanitaire pour ces communes rurales. Ce qui nous permettra d’organiser des caravanes avec des spécialités médicales fixées pour chacune de ces communes.

Cette caravane médicale pluridisciplinaire sera-t-elle suivie par un autre programme sociétal au profit des habitants de ces sept communes ?
Les séances de sensibilisation que nous organisons au profit des bénéficiaires de ce projet nous ont permis de soulever plusieurs problèmes dont souffre la population rurale. Outre le manque d’infrastructures, la région connaît un taux élevé d’analphabétisme, d’abandon scolaire et de chômage. Nous projetons de travailler sur des projets de formation au bénéfice des jeunes. Surtout que la région qui abrite le complexe portuaire Tanger Med manque de compétences parmi les jeunes originaires de ces communes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *