Fès : La gestion des projets à l’ordre du jour

Des membres du Comité de pilotage chargé du développement endogène du bipôle Fès-Boulemane/Meknès-Tafilalet ont plaidé pour la création d’une instance chargée de la gestion des projets qui verront le jour dans le cadre de groupement. Réunis dernièrement à Fès, dans le cadre du suivi de l’avancement de ce projet régional d’envergure, les représentants des deux régions ont convenu de mettre en place une commission qui aura pour mission de lancer une réflexion sur la pertinence de mettre en place un cadre institutionnel permettant de garantir la pérennité des projets du bi-pôle. Rappelant que les projets, qui seront lancés dans ce cadre, devront renforcer le positionnement et l’attractivité des deux régions à la fois, ils ont mis l’accent sur l’impératif de focaliser les efforts sur des secteurs dont les deux régions disposent d’un avantage concurrentiel. Ce dernier point a été soulevé par le wali de la région Fès-Boulemane, M. Rherrabi, qui a souligné que le tourisme, l’artisanat, l’agriculture et la préservation du patrimoine figurent à la tête des priorités du bi-pôle. Ces secteurs prioritaires contribueront amplement à l’amélioration de la compétitivité des deux régions et constitueront une locomotive pour le décollage socio-économique de toute la région du centre, a-t-il dit. M. Rherrabi a appelé à accorder une grande importance à la liaison routière entre les deux régions, en partenariat avec le ministère de l’Equipement et du Transport. Il a rassuré, dans ce sens, les partenaires des deux régions sur l’avancement des projets d’infrastructure lancés, citant notamment le dédoublement de la route menant vers l’aéroport Fès-Saiss, la réalisation des études relatives à la création d’une autoroute vers le nord du Royaume et l’avancement des travaux de l’autoroute Fès-Oujda.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *