Fès : Plus de 3490 cas de violences à l’égard des femmes

Le Centre des droits des gens-Maroc a fait état dernièrement de 3493 cas de violences commises à l’encontre des femmes au niveau national, au cours des neuf premiers mois de l’année. S’exprimant au cours d’une conférence de presse, donnée à l’issue d’une session de formation, organisée par le CDG-Maroc avec le soutien du ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité au profit des membres de la Commission régionale de coordination de lutte contre la violence à l’égard des femmes, Jamal Chahidi du CDG a affirmé que le Centre, qui dispose d’un réseau national, a en effet recensé 2848 cas de violences commises à l’égard de femmes travailleuses (licenciements non justifiés, non respect du droit syndical), 51 affaires de harcèlements sexuels, 240 cas de coups et blessures, 200 affaires de refus de versement de la pension matrimoniale, 50 cas de viols et 4 cas de menaces de mort. 
Il a rappelé que les critères utilisés par le CDG pour la désignation des violences ne font pas l’unanimité. Il a précisé que le nombre de plaignantes, parmi les femmes victimes de violences, a augmenté au cours des derniers mois en raison notamment du rôle grandissant des associations et des médias en matière de sensibilisation des femmes, ajoutant que le phénomène est beaucoup plus fréquent en milieu rural qu’en milieu urbain.  Il a relevé aussi que l’ouverture du numéro vert (080008000) a facilité aux femmes victimes de violences l’accès aux centres d’écoute proches de leurs lieux de résidence. Cette session de formation au profit des membres de la Commission régionale de coordination de lutte contre la violence à l’égard des femmes a été organisée dans le cadre de campagne nationale de lutte contre le phénomène.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *