Fès : Quand la ville vibre aux ondes de la culture soufie

La 2ème édition du festival de la culture soufie de Fès (17-24 avril), organisée cette année sous le signe «Orient Occident» est un rendez-vous dédié à la promotion de la dimension culturelle du soufisme, selon les organisateurs.
Cette édition sera désormais un rendez-vous aux diverses dimensions et un carrefour de rencontres entre différentes figures emblématiques du soufisme, précise-t-on de même source. S’exprimant, mardi soir à Fès, dans le cadre d’une conférence de presse à l’occasion de la présentation de la programmation artistique de cette édition, Faouzi Sqali, président de Par-chemins concepts, agence d’ingénierie intellectuelle organisatrice de cet évènement, a affirmé que ce festival «dévoile un concept unique dans son genre, celui de contribuer à l’épanouissement culturel, spirituel et touristique de la cité idrisside».
Cette manifestation, qui devra acquérir au fil des temps ses lettres de noblesse, vise, en premier lieu, à promouvoir la dimension culturelle du soufisme, par le biais de certains légataires de ce patrimoine sublime, a-t-il poursuivi.
Le Festival de la culture soufie «a non seulement pour vocation de faire découvrir un patrimoine spirituel et artistique d’une exceptionnelle richesse mais aussi d’ouvrir une réflexion sur ce que pourrait être l’apport de ce patrimoine au cœur même de la société marocaine d’aujourd’hui», a-t- il expliqué.
Expliquant le choix du thème de cette édition, le président de Parchemins concepts souligne qu’«au-delà de leur disposition géographique, l’Orient et l’Occident constituent d’abord des continents culturels et symboliques». Côté programmation, des soirées soufies ainsi que des tables rondes seront organisées dans les célèbres places historiques de la ville dont la Medersa Bouânania, Bab Boujloud et le Musée Batha, a affirmé M. Sqali, ajoutant que des disciples soufis puiseront dans l’immense registre de la spiritualité des différentes tariqa marocaines pour inviter les adeptes à y participer dans un esprit de redécouverte.
Il a signalé d’autre part que la programmation riche et diversifiée de cette édition, s’inscrit dans la continuité, faisant part de nouveaux rendez-vous artistiques importants qui feront vivre la ville des moments uniques.
L’édition, qui réunira un parterre d’artistes, de chercheurs et d’intellectuels de plusieurs pays étrangers, sera aussi ponctuée par des concerts qui seront donnés par des troupes soufies et des groupes issus de différentes confréries. Au menu de cette manifestation, sont prévus des thématiques et des débats sur le soufisme, parallèlement aux soirées de Dhikr (invocations) de confréries de différents pays et cultures, des concerts de musique et des rencontres artistiques. Sont également programmées lors de cette édition des conférences placées sous les thèmes «Soufisme et développement de civilisation: 1200 ans de quêtes spirituelles à travers l’histoire du Maroc», «Valeurs chevaleresques et relations internationales», «Femmes et spiritualité», «Spiritualité et entreprise», «Spiritualité et environnement», «Les voies de la connaissance de soi en Orient et Occident», «Soufisme et dialogue Orient-Occident» et «Désir d’islam, le voyage soufi d’Isabelle Eberhardt».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *