Formation pour femmes entrepreneurs

Formation pour femmes entrepreneurs

Cette session de formation qui doit s’achever le 27 avril, est initiée par la Fédération des Chambres marocaines de commerce et d’industrie et de services (FCMCIS) en collaboration avec le Centre international de formation de Turin relevant du Bureau international du travail (BIT) et la Chambre de commerce de Las Palmas. Elle a pour objectif la promotion de l’entrepreneuriat féminin à travers le développement des capacités des femmes et des organisations féminines en matière de gestion, de planification et de création des entreprises. Elle vise également la contribution à l’effort national de promotion de l’initiative privée.
Ce cycle de formation, selon les organisateurs, se propose de doter les femmes entrepreneurs de Laâyoune de techniques et connaissances nécessaires pour monter leurs projets et faire aboutir leurs initiatives. Pendant une semaine, les participantes à cette formation aborderont les stratégies de soutien et d’appui aux entreprises et les mécanismes de préparation des plans d’affaires et de financement des projets. Elles évoqueront notamment les différents défis que les femmes entrepreneurs doivent relever pour mettre sur pied et faire démarrer leurs projets. Les organisateurs indiquent que la promotion de l’entrepreneuriat féminine est au centre de cette session de formation qui entre dans le cadre des efforts déployés pour aider au développement des entreprises créées par les femmes.
Elle s’inscrit également dans le cadre de l’émancipation de la femme marocaine qui milite pour l’égalité des sexes dans le monde des affaires.  Les encadreurs de cette session  précisent que la création et la gestion des entreprises par l’élément féminin constituent une perspective attrayante, bénéfique et rentable.  Ils mettent l’accent notamment sur l’importance d’une gestion entrepreneuriale moderne et raisonnable,  ainsi que sur la nécessité d’une plus grande  participation féminine dans le domaine de la gestion des  entreprises. Scientifiquement et avec des exemples précis, les encadreurs détaillent les différentes étapes  à suivre, la réflexion à mener et les pièges à éviter lors de la mise en place des projets. La FCMCIS affirme qu’il est nécessaire  d’encourager  la participation des femmes à l’économie nationale à travers  la stimulation et la promotion de l’esprit entrepreneurial.
Cette initiative de la FCMCIS fait partie du processus de développement que connaît le Maroc  et s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux  projet « Initiative Emploi » qui se propose de créer quelque 200.000 emplois d’ici l’an 2010. Pour élargir le champ des bénéficiaires de ces formations, la FCMCIS organisera  entre le 30 avril et le 4 mai, une autre session de formation au profit des femmes entrepreneurs de la ville de Dakhla. Selon plusieurs témoignages concordants, les femmes du sud marocain s’intéressent de plus en plus  au monde des affaires et leur savoir-faire donne du fil à retordre à la gente masculine. Elles apportent de nouvelles idées génératrices d’emplois et de prospérité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *