Guelmim : le potentiel de la ville expliqué à des élus allemands

Guelmim : le potentiel de la ville expliqué à des élus allemands

Une délégation allemande composée d’élus et de journalistes s’est rendue, samedi dernier, à Guelmim pour s’informer sur le processus du développement local.

Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée, a pour objectif de faire connaître les différents projets de développement durable, de tisser des liens entre les élus de Francfort et ceux de Guelmim afin de pouvoir lancer des partenariats dans le domaine du développement local. Ainsi, cette délégation a effectué une visite de terrain à plusieurs infrastructures de Guelmim, dont le nouveau centre des conférences, le jardin Touaghil, la corniche Oum Laâchar, pour s’enquérir de l’essor économique et social de la région de Guelmim-Smara et de découvrir les opportunités de développement qu’elle offre.

Ces élus allemands ont tenu une série de rencontres avec leurs homologues de la région de Guelmim-Smara qui leur ont, en outre, rappelé les chantiers de développement initiés dans les provinces du Sud, en particulier ceux ayant concerné les infrastructures, le développement social, la santé et l’éducation. D’après eux, la population locale a contribué à l’élaboration de l’initiative d’autonomie à travers le Conseil royal consultatif des affaires sahariennes, en tant qu’élus et acteurs associatifs.

Les membres de cette délégation ont suivi au siège de la municipalité de Guelmim un exposé sur les projets réalisés ou en cours de réalisation à Guelmim, et un autre sur le secteur de l’hydraulique et des forêts qui a souligné les efforts déployés dans le cadre de la protection de la nature et la création d’espaces verts. Un documentaire projeté sur les réalisations et les projets en cours que connaît la région a suscité l’admiration des membres de la délégation allemande. 

La délégation s’est également informée des potentialités d’investissement dans la région et de l’évolution positive des indicateurs de développement que connaît cette partie du Royaume dans plusieurs domaines. Lors d’une présentation devant cette délégation, les responsables du CRI ont fait savoir que des projets d’investissement d’un montant de plus d’un milliard DH ont été transmis au centre en 2012. Selon eux, la région constitue un pôle de développement susceptible de jouer un rôle clé dans la coopération fructueuse avec son environnement régional, vu sa position géographique. La région regorge de potentialités, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et du tourisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *